La Nouvelle Tribune

Législatives 2015 : voici les montants dépensés par les partis et alliances

Espace membre

La participation à une élection qu’elle soit présidentielle, législative, communale ou locale nécessite des moyens, beaucoup de moyens mêmes. Les dernières élections législatives tenues le 26 avril 2015 viennent une nouvelle fois de le prouver à suffisance. En effet, la plupart des partis et alliances ayant pris à la dernière députation, notamment les sept (07) qui, conformément à l’article 112 de la loi électorale, ont déposé contre récépissé auprès de la chambre des comptes de la cour suprême, leur compte de campagne accompagné des pièces justificatives des dépenses effectués, ont sorti plusieurs dizaines de millions.

Les Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE), le Parti du renouveau démocratique (PRD) de Me Adrien Houngbédji, L’Union pour la démocratie et le changement (UDC Nounagnon), le Mouvement pour l’éveil de la conscience citoyen pour une alternative (MECCA), les Forces démocratiques unies (FDU) du président Mathurin Nago, l’alliance Soleil et l’Union fait la Nation (UN), les seuls partis et alliances ayant déclaré leur compte à la Cour suprême, ont dépensé des millions et des millions.

Pour ces élections législatives, le Parti du Renouveau démocratique (PRD) du président Adrien Houngbédji, selon les chiffres publiés samedi dernier par la Cour suprême, a par exemple dépensé 350 millions FCFA pour la confession d’affiche, d’affichette et les frais d’affichage dans l’ensemble des 24 circonscriptions électorales que compte le Bénin.

L’Union pour la démocratie et le changement (UDC Nounagnon), elle, a déboursé pour les mêmes types de dépenses, la somme 59 millions 400 mille FCFA. Pendant ce temps, la coalition électorale Union fait la Nation a dû débloquer de son compte bancaire quelques 103 millions 575 mille 950 FCFA.

Seuls 5 remboursés

Parmi les sept (07) partis et alliances de partis sur les 20 ayant pris part à la bataille pour l’occupation des 83 sièges du Palais des gouverneurs à Porto-Novo qui ont déclaré leur compte de campagne, pièces justificatives des dépenses à l’appui, seuls cinq (05) seront remboursés. En effet parmi ces 7 partis et alliances, ce sont seulement les FCBE, l’UN, l’alliance Soleil, l’alliance FDU et le PRD ont réussi à avoir au moins un siège à l’Assemblée. Conformément donc à la loi électorale notamment l’article 113, ce sont ces partis et alliances qui recevront une somme forfaitaire d’au moins 5 millions FCFA par candidat élu pour les législatives.

Rappelons que lors des dernières législatives, l’alliance FCBE avait réussi à avoir 33 députés. Le PRD, lui, avait eu 10 sièges, l’UN 13 sièges et l’alliance soleil 4 sièges tout comme l’alliance FDU.