La Nouvelle Tribune

Bénin : le groupe parlementaire de la mouvance éclate en deux

Espace membre

(Rachidi Gbadamassi préside le groupe parlementaire République et Démocratie) L'Assemblée nationale a changé hier de configuration. Un nouveau groupe parlementaire a été créé sous la houlette du député Fcbe Rachidi Gbadamassi en marge des travaux de la séance plénière.

Ce groupe parlementaire fort de 10 députés, est dénommé « République et Démocratie » et présidé par le député Rachidi Gbadamassi. Le groupe parlementaire se réclame  d’un soutien au chef de l'Etat Boni Yayi. Depuis le début de cette législature, un seul groupe parlementaire de la mouvance avait été créé et présidé par l’honorable André Okounlola.

Désormais, ce sera deux groupes parlementaires qui vont défendre les idéaux du chef de l’Etat au parlement. Puisque le premier groupe parlementaire de la mouvance a été amputé de dix de ses membres pour aller constituer le nouveau groupe parlementaire dénommé « République et Démocratie ». Mais à la naissance de ce groupe parlementaire, certains députés ont réagi pour dénoncer un vice de procédure.

C’est le cas du député Raphaël Akotègnon et la présidente Rosine Vieyra Soglo qui ont souhaité que la procédure et les textes soient respectés. Pour eux, les dix députés membres de ce nouveau groupe parlementaire devraient enregistrer leur démission au secrétariat administratif de l’Assemblée nationale et cela devrait également suivre une procédure avant l’annonce en plénière.

Ce qui n’a pas été le cas hier à l’hémicycle. Le président de ce groupe parlementaire Rachidi Gbadamassi a dû déposer mains à mains la liste des députés démissionnaires directement au président Adrien Houngbédji à l’hémicycle. Mais après ces dénonciations, le président de l’Assemblée nationale a joué à la carte de l’apaisement en demandant que la procédure soit prochainement respectée puisque cette formalité n'a pas été remplie avant la déclaration de constitution lue à la tribune.