La Nouvelle Tribune

Hémicycle : le président Houngbédji récompense ses alliés politiques

Espace membre

Depuis l’élection de Me Adrien Houngbédji au perchoir de l’Assemblée nationale, des bruits courent qu’il n’aurait pas encore nommé des proches de ses alliés politiques qui l’ont conduit au perchoir de l’Assemblée nationale.

En effet, quelques jours après son installation, le président Adrien Houngbédji a nommé certains cadres de son parti très proches de lui dans son cabinet, notamment son directeur de cabinet, son protocole personnel, le commandant militaire, l’aide de camp, sa secrétaire particulière, pour ne citer que ceux-là. Et au niveau de l’administration parlementaire, sa première nomination est celle du directeur de la questure.

Pour beaucoup d’observateurs avertis, le président Adrien Houngbédji a peut-être oublié ses alliés politiques. Mais erreur, avant son envol pour les assises de la 41è session de l’Association des parlementaires francophones (Apf) à Berne en Suisse, Me Adrien a procédé à d’autres nominations. Il a nommé autour de lui dans son cabinet, une dizaine de chargés de missions et de conseillers techniques qui seraient proches de ses alliés politiques, notamment le Fdu du président sortant Mathurin Coffi Nago, des proches d'Abt, et des membres de l’UN.

Selon des sources proches de son cabinet, il n’aurait pas encore fini de nommer ses alliés politiques puisque d’autres nominations seraient en cours. C’est dire que contrairement à ce qui se disait en coulisse, le président Adrien Houngbédji n’a pas oublié ceux-là qui ont mouillé le maillot pour le porter au perchoir, même si par moments, il existe des prises de position politique qui n’arrangent pas un camp ou l’autre