La Nouvelle Tribune

Emmanuel Tiando : « On ne gagne pas les élections à la Céna »

Espace membre

Il n’y aura pas de fraudes possibles à la Commission électorale nationale autonome (Céna). La théorie du tripatouillage des chiffres à la commission électorale agitée dans l’opinion par certains acteurs politiques n’aura pas lieu.

C’est en tout cas l’assurance qu’a voulu donner ce samedi 4 juillet 2015 la Céna. Lors d’une conférence de presse qu’il a animée ce samedi au siège de la commission électorale, le président de la Céna, Emmanuel Tiando, s’est en effet montré très rassurant, notamment quant à une quelconque possibilité des partis et alliances de gagner des sièges à l’institution chargée d’organiser le scrutin.

« On ne gagne pas les élections à la Céna », a déclaré avec assurance le président Tiando. Le premier responsable de la Céna désormais permanente a d’ailleurs rassuré de l’intégrité de membres de l’institution de la république qu’il préside. « La Céna est constituée d’hommes et de femmes crédibles et dignes », a fait remarquer Emmanuel Tiando qui invite les acteurs politiques à la sérénité et à la patience.