La Nouvelle Tribune

Communales 2015 : les résultats provisoires du scrutin à Cotonou

Espace membre

Ce dimanche 28 juin, après un peu plus de deux ans d’attente, les Béninois sont allés aux urnes. Ils sont allés pour élire leurs conseillers communaux, municipaux et locaux.

A Cotonou, la capitale économique du Bénin, la bataille comme on peut bien le deviner a été rude. Très rude même, est-on tenté de dire à la lecture des premiers chiffres sortis des urnes. En effet, en tête du classement des partis et alliances au regard des chiffres provisoires qui seront confirmés ou infirmés par la commission électorale nationale autonome (Céna) vient l’alliance Renaissance du Bénin - Réveil patriotique (RB-RP). Les Soglo et leurs alliés bien que quelques peu affaiblis ont réussi à s’imposer dans la capitale économique. Mais les chiffres provisoires laissent croire que l’alliance RB-RP sera contrainte de composer avec d’autres forces politiques qui ont également réussit à avoir quelques membres à la municipalité de Cotonou. Il s’agit notamment du Parti du renouveau démocratique (PRD) de Me Adrien Houngbédji qui, comme lors des élections législatives, a fait sensation dans la quinzième circonscription électorale qui regroupe les quartiers du 1er au 6ème arrondissement. Outre le PRD, les Soglo devront cohabiter avec l’alliance Union fait la nation (UN) qui devrait avoir un certain nombre non négligeable de conseillers. L’hôtel de ville de Cotonou sur lequel les Houézèhouè ont toujours eu leur hégémonie sera également partagé avec les Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) qui à la lecture des chiffres sortis des dépouillements devraient occuper des sièges sur les 49 disponibles.

Ces résultats, rappelons-le, sont bien les grandes tendances sortis des urnes. Seule la Céna à qui est dévolue la mission de proclamation des résultats de ce scrutin peut confirmer ou infirmer ces chiffres.