La Nouvelle Tribune

Communales 2015 : le maire Yaya exclu de la liste FCBE à Adjarra

Espace membre

Le maire de la commune d’Adjarra, Yaya Saka, ne se représentera pas à la tête de la municipalité de sa localité. Il est en effet hors jeu pour les élections communales, municipales et locales du 28 juin prochain.

Initialement candidat à sa propre succession à la tête de la municipalité d’Adjarra sur la liste de l’alliance Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE), l’actuel chef de la commune a vu son nom retiré de la liste de candidature de l’alliance soutenant le chef de l’Etat à la dernière minute. A l’heure actuelle donc, le maire Yaya Saka est donc hors-course pour l’hôtel de ville d’Adjarra.

Le maire Yaya Saka qui a animé ce samedi 20 juin un point de presse à la maison des jeunes de sa localité pour annoncer qu’il ne participera pas à la bataille pour la mairie d’Adjarra a dénoncé ce qu’il qualifie de complot contre sa personne. Lors de cette sortie médiatique, le maire Yaya Saka qui, indiquons-le, est un transfuge du Parti du renouveau démocratique du président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, s’est dit outragé par le comportement du Coordonnateur communal de l’alliance FCBE à la tête du pays depuis avril 2006.

En dépit de sa grande déception due à ce coup de poignard dans le dos de la part du coordonnateur communal de sa nouvelle famille politique et des condamnations, le maire de la commune d’Adjarra n’entend pas quitter l’alliance FCBE ainsi que son chef, le président de la république, Thomas Boni Yayi, à qui l’autorité communale d’Adjarra jure fidélité. « Je serai le dernier à quitter les FCBE et Boni Yayi », a déclaré face à la presse nationale l’actuel locataire de l’hôtel de ville d’Adjarra avant de faire remarquer qu’il n’a pas besoin d’être aux affaires avant de contribuer au développement de sa commune d’Adjarra.