La Nouvelle Tribune

Déclaration de biens: les ministres fautifs bientôt connus

Espace membre

Ils ont du souci à se faire. Les ministres des gouvernements successifs du président de la république du Bénin, Docteur Thomas Boni Yayi, qui n’ont pas déclaré leurs biens au moment de leur entrée au gouvernement et à leur sortie comme l’exigent les textes de la république sont dans de beaux draps.

Le chef de l’Etat à la faveur du premier conseil des ministres de son quatrième gouvernement de son ultime mandat constitutionnel a invité l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (ANLC) à rendre publique leur liste. Pour l’instant on ignore le motif réel de cette mission confiée par le président Yayi à l’ANLC mais cela ne présage rien de bon pour ces ministres fautifs. Ils pourraient bien être poursuivis devant les tribunaux.

Le chef de l’Etat ne souhaite voir les noms de ces nouveaux ministres sur cette liste qui pourrait être publiée dans les jours à venir par le président Guy Ogoubiyi de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption. C’est pourquoi, lors de ce premier conseil des ministres, il a demandé aux nouveaux membres de son équipe gouvernementale de s’acquitter de cette exigence.