La Nouvelle Tribune

Assemblée nationale : Le ministre Sonon cède son siège à son suppléant

Espace membre

Il ne siègera pas non plus. Le ministre béninois chargé des relations avec les institutions, Gustave Dépo Sonon, ne siègera pas à l’Assemblée nationale. En tout cas pas pour la 7ème législature. Elu certes député lors des consultations électorales pour l’élection des 83 membres de la présente législature, le ministre Gustave Sonon a décidé de renoncer à son mandat législatif.

Tout comme ses collègues de Komi Koutché de l’Economie, Allassane Soumanou de l’Enseignement secondaire et le ministre d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur, François Abiola, le Mcri Sonon a déposé une lettre auprès du Secrétariat administratif de l’Assemblée nationale pour annoncer au président du Parlement béninois, Me Adrien Houngbédji, sa démission.

Le ministre Gustave Sonon qui a ainsi fait le choix de poursuivre son expérience gouvernemental auprès du chef de l’Etat béninois, Docteur Thomas Boni Yayi, pour le reste du deuxième et dernier mandat constitutionnel du président de la république. Il cèdera naturellement son siège à son suppléant : Marie Couassi Allagbé. Selon nos source, cette dernière fera son entrée au Palais des gouverneurs de Porto-Novo demain, jeudi 18 juin, date de la prochaine session de l’Assemblée nationale, la première après l’investiture du président Adrien Houngbédji.