La Nouvelle Tribune

Affaire Pays-Bas : Boni Yayi n’était pas informé du projet

Espace membre

On pouvait bien s’en douter. Le président de la république du Bénin, Docteur Thomas Boni Yayi, n’était pas au courant du scandale de 4 millions d’euros soit environ 3 milliards FCFA qui coûte au Bénin sa coopération avec le royaume des Pays-Bas. Dans une interview qu’il a accordée aux confrères de la radio internationale (RFI), le chef de l’Etat béninois a une nouvelle fois fait savoir qu’il n’était nullement au courant de l’existence même d’un projet d’accès à l’eau potable au ministère de l’Energie et de l’Eau.

« Je ne savais même pas qu’il y avait un projet de ce genre là dans ce ministère ! », a déclaré Boni Yayi sur les antennes de RFI ce matin qui semble banaliser cette affaire de détournement qui ternit une nouvelle fois l’image du pays à l’international et prive d’eau potable une grande partie de la population rurale.

Un disque rayé

Ne jamais être au courant, c’est un argument démodé au Bénin notamment sous le régime du Changement devenu depuis avril 2011 celui de la Refondation. En effet les nombreux scandales qui ont émaillés le régime depuis 2006, le président de la république n’était nullement informé. On se rappelle les affaires Cen-sad, machines agricoles, Icc-services, Pvi-ng et autres dont le chef de l’Etat béninois n’était pas au courant. Le président Boni Yayi n’est jamais au courant des scandales et l’affaire de l’aide des Pays-Bas n’est pas le premier et peut-être pas le dernier.

>> Ecouter l'interview

Lire : Boni Yayi sur la révision de la constitution : les gens ont abusé du peuple béninois