La Nouvelle Tribune

Hémicycle : Marcel de Souza pressenti pour présider une commission

Espace membre

Au lendemain de l’élection du bureau de l’Assemblée nationale 7è législature, des tractations se mènent déjà pour le contrôle des différentes commissions permanentes. Des dernières informations recueillies des sources proches de l’opposition parlementaire, l’honorable Marcel de Souza serait pressenti pour présider la commission du plan, de l’équipement et de la production.

Le lundi 08 juin 2015 prochain, les députés de la 7è législature devront se retrouver au palais des gouverneurs à Porto-Novo pour élire le bureau des cinq commissions permanentes de l’Assemblée Nationale. Ceci fait suite à l’élection du bureau de l’Assemblée Nationale le 19 mai dernier qui a porté au perchoir le président Adrien Houngbédji. Cette fois-ci, la grande coalition de l’opposition parlementaire qui a porté au perchoir Me Adrien Houngbédji serait une fois encore à la croisée des chemins. Vont-ils s’entendre une fois encore pour imposer leur volonté aux députés des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) et leurs alliés aujourd’hui minoritaires à l’Assemblée nationale ? Tout porte à le croire puisque, selon les tractations qui se mènent déjà dans le rang de l’opposition parlementaire, elle serait partie pour arracher la présidence de quatre des cinq commissions permanentes existantes à l’Assemblée Nationale conformément aux dispositions du règlement intérieur de cette institution parlementaire.

Lire Bénin : Marcel de Souza, premier rebelle au sein des Fcbe

Mais selon les dernières indiscrétions qui se profilent à l’horizon suite aux différentes tractations au sein de la coalition de l’opposition parlementaire, le député Marcel de Souza, actuel ministre du développement, serait fortement pressenti pour présider la commission du plan, de l’équipement et de la production. Comme cela a été peaufiné lors de l’élection du bureau de l’Assemblée Nationale 7è législature où le poste de premier secrétaire parlementaire a été attribué au député Sofiath Shanou des Fcbe, on apprend de sources concordantes que la commission du plan sera dirigée par l’honorable Marcel de Souza qui est un élu des Fcbe. Ce qui clouera automatiquement le bec aux députés des Fcbe qui, dans le cas contraire, pourraient tenter de saisir la haute juridiction. Dans tous les cas de figure, le député Marcel de Souza, aujourd’hui, est victime de lynchage médiatique de la part de ses alliés des Fcbe, celui là qu’ils traitent de Judas du côté de la mouvance parlementaire mais qu’une certaine opposition parlementaire traite plutôt de «  héros national ».