La Nouvelle Tribune

Conclave FCBE : la vérité sur la présence d'Atao Hinnouho à Azalaï

Espace membre

Accusé de s'être rendu au conclave des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) et donc d'avoir trahi l'opposition, Atao Hinnouho qui pourtant avait prêté allégeance au président Houngbédji était la cible depuis quelques jours des attaques sur les réseaux sociaux. Bien que ce dernier se soit effectivement rendu à l'hôtel Azalaï, il s'avère que sa présence n'avait rien à voir avec le conclave des FCBE.

En effet, ce dernier était l'invité de l'ambassadeur d'Israel, au Bénin à l'occasion du 67e anniversaire de l'indépendance de son pays. Comme l'atteste le document ci-dessous. Plusieurs membres de l'opposition et de la mouvance sont ciblés depuis le choix d'Adrien Houngbédji comme président de l'Assemblée nationale au Bénin. Dans chacun des cas, des accusations de trahison sont portées contre des politiciens, qui pour avoir trahi Houngbédji (comme c'est le cas de Hinnouho), qui pour avoir trahi la mouvance (cas de Marcel de Souza). Il serait bien au lendemain des élections que ce genre de pratiques cesse. La correction de la Lépi et la bonne tenue des élections municipales devraient plutôt être la priorité des politiciens béninois.

 

Atao Hinnouho n'était pas au conclave des FCBE mais à une invitation de l'ambassadeur d'Israël Posted by lanouvelletribune.info on vendredi 22 mai 2015