La Nouvelle Tribune

Séminaire de Bohicon des G et F

Espace membre

FCBELe diagnostic critique des Fcbe
La coordination nationale de l’alliance Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) a réagi hier au Codiam à Cotonou par une déclaration dans laquelle il y a été question du diagnostic critique du séminaire des G4, G13 et Force-clé tenu le weed end à Bohicon. Selon le député Fcbe, Benoît Dégla, les déclarations de Bohicon sont sans fondement et n’apportent rien de nouveau par rapport à celles du 12 mars 2008, et qu’aucune proposition concrète et responsable n’a été faite comme alternative. De façon spécifique, les cauris ont estimé que les G4, G13 et Force-clé ont laissé les Béninois sur leur faim pour n’avoir pas contribué à une clarification du paysage politique national en voulant continuer de mener leurs activités politiques dans la confusion, en dépit des dispositions et du décret d’application y afférent. De même, les cauris ont déclaré que les préoccupations des populations béninoises ont été reléguées au rang des questions marginales, et la vision et les valeurs supposées être incarnées par la coalition G4, G13 et Force-clé ne sont guère partagées par le peuple béninois qui est loin d’avoir oublié les conséquences fâcheuses des pratiques très peu orthodoxes de la plupart des ténors politiques. « Au vu de ce qui précède, il est aisé de comprendre que les vraies raisons qui motivent la hargne contre le régime du changement n’ont pas été révélées au cours de la rencontre de Bohicon », selon la déclaration des Fcbe.
{mosgoogle}
Le comité permanent de la coordination nationale de l’alliance Fcbe lance un vibrant appel au peuple béninois, afin qu’il reste serein et continue de faire confiance au chef de l’Etat, à son équipe gouvernementale ainsi qu’aux forces politiques qui les soutiennent, permettant ainsi de conduire avec clairvoyance l’ambitieux programme de développement socio-politique entamé depuis le 06 avril 2006.

Jules Yaovi Maoussi