La Nouvelle Tribune

Aide des Pays-Bas : le Front citoyen appelle à sanctionner tous les responsables

Espace membre

A la suite du scandale de détournement de plus de deux (02) milliards six-cent millions de francs, d’un fonds provenant de la Coopération néerlandaise destiné à financer le Programme d’alimentation en eau potable au Bénin, le Front Citoyen, en sa réunion du vendredi 15 mai 2015, vient s’associer à toutes les déclarations des organisations citoyennes qui se sont saisies de ce dossier.

Le Front Citoyen estime donc que la démission du Ministre KASSA Barthélémy volontaire ou imposée n’est pas de nature à satisfaire les exigences de ce peuple sur ledit dossier.

Le Front Citoyen, en accord avec toutes les autres organisations exigent que soient punis de la même manière tous les ministres impliqués dans ladite affaire.

Il n’est pas décent que des membres du gouvernement, auteurs de détournement, se refugient à l’Assemblée Nationale pour bénéficier de l’immunité parlementaire dont la levée procède de formalités complexes. L’Assemblée Nationale ne saurait devenir le refuge des délinquants et de prédateurs de l’économie nationale. Cela est contraire à la morale, à l’éthique et déshonore la Représentation Nationale. Pour l’honneur de notre pays le Bénin et pour qu’enfin les auteurs des détournements ne puissent pas bénéficier de la protection des hautes autorités de l’Etat, il convient que les hommes indélicats subissent le sort que mérite leur forfait au sens de la loi comme le commun des béninois.

Le Front Citoyen s’insurge par ailleurs contre la décision prise par le Conseil des Ministres en sa séance du mardi 07 avril 2015 sous la présidence effective du Président de la République. Cette décision impose aux sociétés (CNCB, SOBEMAP, SONEB, SBEE, SONAPRA, SOGEMA, etc…) le remboursement de la somme détournée.

Le Front Citoyen, fidèle à sa mission de veille citoyenne, informera régulièrement le peuple sur ces détournements qui ruinent son économie déjà exsangue.