La Nouvelle Tribune

Affaire détournement de l’aide des Pays-Bas : la DRFM du ministère de l’Eau libérée

Espace membre

Elle est désormais libre de ses mouvements d'aller et de venir. Du moins de façon temporaire. Elle c’est la Directrice des ressources financières et matérielles du ministère de l’Energie et de l’Eau. Gardée à vue depuis le week-end dernier avec huit (08) autres cadres du ministère de l’Energie et de l’Eau et de la Direction de l’Eau (dans le fameux dossier de détournement de 2,6 milliards du Programme pluriannuel d’appui au secteur de l’Eau et à l’assainissement (PPEA-II) financé par le royaume des Pays-Bas), la DRFM, selon des sources concordantes, a regagné son domicile dans la soirée de ce mardi 12 mai 2015.

Sa mise en liberté a été prononcée par le procureur de la république près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou devant qui, les suspects dans cette affaire de prévarication qui défraie depuis le mercredi 6 mai dernier la chronique, s’étaient présentés ce mardi. Précisons que la Directrice des ressources financières et matérielles du ministère de l’Energie et de l’Eau est la seule parmi tous les suspects gardés à vue à recouvrer sa liberté. Pourquoi ? On ne le sait pour l’instant. Affaire donc à suivre dans nos prochaines parutions.

Un audit international avait été commandité pour faire la lumière sur cette affaire de détournement de l'aide des Pays-Bas qui risque de faire perdre à l'Etat béninois l'un de ses importants partenaires techniques et financiers.