La Nouvelle Tribune

Détournement de l'aide des Pays-Bas : ce que révèle le rapport d’audit

Espace membre

Depuis quelques jours, un nouveau scandale financier sous le régime du président Boni Yayi a été révélé au grand jour : le détournement de l’aide des Pays-Bas. Quelles sont les irrégularités constatées dans la mise en œuvre de la deuxième phase du Programme pluriannuel d’appui au secteur de l’Eau et d’assainissement ?

Votre quotidien a pu mettre la main sur le rapport d’audit qui a mis à nue cette nouvelle nébuleuse. Selon le rapport d’audit, les irrégularités relevées dans ce projet sont de trois ordres : la surfacturation, violation du code des marchés publics et exécution des travaux non prévus dans le plan de travail annuel.

L’audit commandité par l’Ambassade des Pays-Bas au Bénin a par exemple révélé que des gens ont travaillé cinq jours et ont perçu pour six. Il a également été constaté que pour une prévision de 10 millions de produits de laboratoire à acheter au profit de la direction de l’information sur l’eau, ce sont 79 millions qui ont été dépensés. Des travaux de construction n’ont simplement pas été exécutés. Le rapport constate également que des frais de missions ont été payés pour des missions partiellement exécutées. Des marchés publics ont été passés sans qu’il y ait eu des appels à concurrence et d’autres ont été fractionnés.

Plus d'informations dans nos prochaines parutions