La Nouvelle Tribune

Bénin : Komi Koutché surpris dans un mensonge d’Etat

Espace membre

Serein d’apparence, souvent éloquent et faisant preuve d’une logique dans ses interventions, Komi Koutché, le ministre béninois de l’économie et des finances,  par sa jeunesse et sa finesse  inspirait à bon nombres de Béninois, une certaine admiration.

Mais, hélas ! Il  semble avoir choisi de donner raison à ceux qui soutiennent que l’apparence est trompeuse.  Surpris à l’instar de tous ses collègues du gouvernement, par la révélation par l’Ambassade des Pays-Bas, d’une nébuleuse affaire de prévarication de l’ordre de trois milliards, le ministre Komi Koutché, a fait une sortie médiatique décevante qui le compromet ou du moins le descend de son piédestal.

Il voulait tromper le peuple, mais s’est cogné contre le mur de la vérité dressé par l’ambassade du Royaume des Pays-Bas.  Dans  un communiqué de presse sorti mercredi, l’ambassade néerlandaise alertait l’opinion publique de « l’arrêt des activités du PPEA-II/2013-2015 et de la ''Suspension''  des autres programmes avec le gouvernement » béninois. Ceci explique l’ambassade, en raison « de graves irrégularités que nous qualifions de fraudes, notamment au ministère de l’eau portant sur un montant d’environ 2,6 milliards de Francs Cfa » selon les résultats définitifs de l’audit annuel de la gestion 2014.

Lire : Aide des Pays-Bas: «la coopération n’est pas encore suspendue», selon Koutché

Une révélation troublante sur laquelle le Ministre Koutché a cru pouvoir confondre la presse  en montant au créneau. On retient du ministre, que jamais, le gouvernement n’a été mis au parfum de ce rapport accablant et que le royaume des Pays-Bas  n’a  point suspendu  son aide au gouvernement. Ce qui n’a pas manqué de susciter une réaction de l’ambassade qui a sorti un second communiqué dans lequel il confond et crucifie le jeune ministre Komi Koutché, qui à ses dépens, apprend à ne plus jouer à l’avocat du diable. Et de cette bourde, il aura laissé l’image d’un ministre qui contribue à la consécration du mensonge au sommet de l’Etat, comme mode de gouvernance.

Lire Aide des Pays-Bas : l’Ambassade confond Koutché et réaffirme la suspension