La Nouvelle Tribune

Affaire Azannaï : La mouvance annule sa marche de ce jour

Espace membre

Comme le 11 décembre 2014, la ville de Cotonou devrait connaître ce mercredi 6 mai 2015, deux marches. Si la marche de l’Opposition en dépit de son interdiction par le ministre de l’intérieur, de la sécurité publique et des cultes a eu lieu, non pas sans incidents, la mouvance politique qui entendait faire également une descente dans les rues pour soutenir le président de la république n’a plus organisé sa marche.

Et ce, à en croire le coordonnateur national des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE), Eugène Azatassou qui a été joint au téléphone par nos confères de la radio Océan Fm, en respect à la décision du gouvernement qui, à travers un communiqué signé du ministre de l’intérieur, a interdit toute marche jusqu’à la fin de la période électorale afin d’éviter des troubles dans le pays. Ainsi, sur les deux marches annoncées pour se tenir dans la capitale économique du Bénin ce jour, mercredi 6 mai 2015, une et une seule a pu se tenir, celle de l’Opposition. Mais, précisons-le, cette dernière marche n’a pu aller à terme. Les manifestants qui entendaient rallier la place des martyrs ont été empêchés par les forces de l’ordre et de sécurité publique qui les ont dispersés à coups de gaz lacrymogènes.