La Nouvelle Tribune

Tractations pour le contrôle de l’Assemblée : Homeky met l’Opposition en garde

Espace membre

Le président du Front pour l’Alternance en 2016 (FA 2016), Oswald Homeky était hier sur l’émission ‘’Cartes sur table’’ de Océan Fm pour analyser les grandes tendances du scrutin législatif du 26 avril. Après avoir félicité le peuple pour son opposition à la révision,  il appelle l’Opposition à continuer le combat pour l’alternance en s’unissant pour le contrôle de l’Assemblée nationale.

Le peuple béninois désire voir un Béninois prendre les rênes du pays en 2016. Les Béninois sont résolument engagés dans ce combat porté par le Front pour l’Alternance en 2016 (FA 2016) et ils l’ont suffisamment démontré lors du scrutin législatif du 26 avril dernier. C’est qu’il ressort à en croire le président du FA 2016 des grandes tendances des élections législatives rendues publiques par la Commission électorale nationale autonome (Céna). Invité de  l’émission ‘’Cartes sur table’’ de la radio privée Océan Fm de ce dimanche 03 mai 2015, Oswald Homeky, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a indiqué que les grandes tendances du scrutin législatif sont l’expression du « désir d’alternance » des Béninois. « En dépit de l’implication personnel du président de la république dans la campagne, ils ont accordé leur suffrage à l’Opposition »,  a expliqué le président du FA 2016 avant de préciser que l’alternance est en marche. « Quoique le président fasse, il partira en 2016 » est convaincu le président du Front pour l’alternance en 2016.

Mise en garde contre la trahison

Si les Béninois, avec ces législatives viennent de remporter une bataille dans le combat pour l’alternance en 2016, la guerre n’est pas terminée. Oswald Homeky, l’ardent combattant pour l’alternance en 2016, le sait et il n’entend pas se reposer tant que le chef de l’Etat ne passera pas la main le 6 avril prochain. C’est pourquoi, après avoir rappelé aux partis et alliances de l’Opposition qu’ils ont été élus sur la base de leur combat antirévisionniste, le président du FA 2016 les mettra en garde contre la trahison des aspirations du peuple. « La plupart des partis et alliances ont été élus sur la base de leur message contre les velléités anti-démocratiques du chef de l’Etat, il ne faut pas que pour des calculs politiques, ils aillent contre les idéaux pour lesquels ils ont été élus » a dit le président Homeky avant de faire remarquer que les responsables de l’Opposition béninoise ont tout à gagner à s’unir pour le contrôle de l’Assemblée nationale.

2016 et la nécessaire union de l’Opposition

Sur l’émission ‘’Cartes sur table’’ hier,  le président Homeky n’a pas manqué de jeter un regard sur la présidentielle de 2016. A l’aune des grandes tendances des législatives, le président du FA 2016 a fait remarquer qu’ « aucun présidentiable ne peut gagner en 2016 tout seul ». Cela, pense le président Homeky, doit amener les candidats de l’Opposition à réfléchir dans le sens du rassemblement. « Pourquoi l’Opposition ne pourrait-elle pas avoir un candidat unique ? », s’est interrogé l’invité d’Océan Fm pour qui ce serait vraiment idéal. Dans ce sens, Homeky propose déjà que ce candidat unique soit un rassembleur qui réconciliera les Béninois. C’est d’ailleurs pour ce candidat qu’Oswald Homeky appellera à voter au moment venu.