La Nouvelle Tribune

Fernand Amoussou: « je suis candidat en 2016 pour vous servir»

Espace membre

Trois localités différentes ont été sillonnées hier, dimanche 3 mai 2015 par le Général Fernand Amoussou et son équipe. Il s’agit de Dèkoungbé, Godomey 1 et Togoudo1 dans la commune d’Abomey-Calavi. A toutes les étapes, le candidat à la présidentielle de 2016 au Bénin a demandé à ses soutiens sur terrain de se mobiliser pour aller annoncer la bonne nouvelle aux populations: "Fernand est candidat".

«  2016, c’est lui ! 2016, c’est lui ! 2016, C’est le Général Fernand Amoussou » ! Ce slogan a retenti hier, partout où le Général a pris part. Que ce soit à Dèkoungbé, Togoudo et Godomey, le message du Général Amoussou a été le même. « Je vous ai toujours servi et je suis prêt à continuer de vous servir. Je suis prêt à m’offrir en sacrifice pour mon pays pour que mes compatriotes retrouvent le sourire et les jeunes l'espérance. C'est le choix que j'ai fait dès l'âge de 19 ans en m'engageant dans l'armée. En février 2016, accordez-moi votre confiance et déléguez-moi le pouvoir que vous détenez pour qu'ensemble nous fassions de notre pays un pays de paix où les conflits sociaux se règlent par le dialogue, où chacun peut vaquer à ses occupations en toute sécurité où les jeunes peuvent trouver de l'emploi parce que les entrepreneurs auront été mise en confiance où l'éducation redeviendra la priorité pour préparer notre avenir commun», a dit Fernand Amoussou.

Ce message a touché les femmes, les jeunes et les sages qui sont venus à sa rencontre. Ils ont voulu savoir sur quoi il compte pour s’engager dans cet important projet et avec quels partis politiques. « J'appartiens au peuple béninois que j'ai toujours servi sans exclusive. Je suis avec les formations politiques du pays qui veulent vraiment se mettre au service des Béninois. Mais à la vérité, mon parti politique, c’est le peuple béninois et c’est pourquoi je suis venu vers vous pour solliciter votre soutien afin de continuer d'être à votre service. Je compte sur Dieu, le Tout- Puissant, dispensateur de toutes grâces», a clarifié le Général Fernand Amoussou.

A la question d’un représentant de Godomey à savoir ce qu’il promet pour eux, s’il gagnait les élections, Fernand Amoussou répond : « je ne suis pas venu vers vous pour vous faire des promesses politiciennes. Je connais parfaitement les problèmes de ce pays. Je ne suis ni un étranger ni un oiseau rare. Je suis des vôtres ayant travaillé dans ce pays pendant une trentaine d'années. J'ai circulé dans le pays pendant plusieurs mois pour écouter mes compatriotes. C’est à l’œuvre que vous verrez nos capacités. Mais je voudrais vous garantir que les solutions à nos problèmes existent. Je les mettrai en œuvre". Puis il ajoute: "ce qui m'importe le plus c'est l'avenir de la jeunesse. Je veux me battre pour mes jeunes frères et sœurs qui souffrent beaucoup et qui sont désespérés parce qu'ils ne trouvent pas d'emploi". Gaston Dossouhoui, ancien ministre, membre de la délégation va ajouter : « Qui parmi vous peut connaître le goût d’un beignet sans l’avoir acheté et goûté ? Fernand Amoussou est l’une des rares personnalités de ce pays à prôner et à pratiquer l’unité nationale et l'égalité de chances pour tous. Il en a fait la preuve à la tête des forces armées béninoises. Sa carrière et ses expériences l'ont préparé à cette haute fonction. Avec le Général Amoussou, tous les enfants du Bénin seront égaux et auront les mêmes chances de réussite sans régionalisme. Nous tenons celui qu'il nous faut. Celui que vous recherchez, c'est lui.»

Alors qu'il était juste prévu des séances avec ses comités de soutien, toutes les rencontres ont été transformées en mini-meeting. Partout où il est passé, les populations tenaient à connaitre l'homme dont on parle, celui qui porte désormais leur espoir. Elles voulaient toucher, parler avec "leur Fernand" Toujours patient, souriant et attentif à chacun, Fernand prenait le temps d'écouter chacun et de répondre à ses préoccupations dans un langage de vérité.

Le « FA » pour tout le monde

Désormais le code-secret est connu. Plus de général Fernand Amoussou, mais simplement Fernand. Mieux, les populations ont décrété que Fernand Amoussou "FA" est désormais le "Fâ" de tous les Béninois qui garantira la paix, le progrès, le bien-être et la sécurité. Au général d'ajouter pour amuser l'assistance, "même les chrétiens et les musulmans sont concernés par ce FA».

A la fin de la tournée, il s’est confié à la presse pour se dire « très heureux de ce qu’il a entendu et vécu avec les populations. Mes contacts avec mes compatriotes me donnent beaucoup d'énergie et de confiance dans mon engagement à continuer d'être à leur service". Il a saisi l’occasion pour rappeler l'exigence de préserver à tout prix la liberté d’expression et de protéger les journalistes dans l’exercice de leur fonction. "Je suis très attaché à la préservation des libertés et surtout de la liberté de la presse. La presse est la vigile de notre démocratie et le rempart contre les dérives du pouvoir et les déviances des dirigeants" a-t-il déclaré à l'occasion de la journée de la liberté de la presse.

"FA" est véritablement engagé dans la campagne pour l'élection présidentielle de février 2016.  Il apparaît aux yeux des populations comme un homme nouveau qui connaît bien son pays