La Nouvelle Tribune

Législatives 2015: les FCBE contestent certains résultats de la Céna

Espace membre

La Cour Constitutionnelle recevra sans doute beaucoup de recours en annulation dans le cadre des contentieux électoraux des législatives. Les grandes tendances de la Commission électorale nationale autonome sont en effet loin de contenter les alliances et partis politiques ayant participés aux élections législatives du 26 avril dernier.

Après le Resoatoa qui dans la nuit même d’hier, est monté au créneau pour exprimer son désaccord par rapport aux tendances de la Céna, les Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) viennent également de rentrer dans la danse des contestations des chiffres de la commission électorale. A la faveur d’une conférence de presse organisée ce samedi à Azalaï Hôtel de la Plage, les membres de l’alliance au pouvoir ont donné de la voix pour remettre en cause certains chiffres de la Céna. Et ce dans certaines circonscriptions électorales à savoir la 15ème, la 9ème et la 8ème. Selon le ministre de l’économie et des finances et candidat à ses élections, Komi Koutché, les résultats de certains arrondissements, notamment Gouka de la 9ème circonscription électorale n’ont pas été pris en compte par l’institution chargée de l’organisation des élections.  Les verts cauris estiment également qu’ils devraient obtenir au moins un siège dans la 15ème circonscription électorale au regard de leur score dans cette circonscription. Ils ont également fait remarquer que dans la 8ème circonscription électorale où ils ont obtenu trois des quatre sièges en jeu, qu’ils auraient pu avoir plus si, à en croire le député Rachidi Gbadamassi, des cartes d’électeurs ne s’étaient pas miraculeusement évaporées dans la nature et que des procès verbaux, précisément 11 procès verbaux des bureaux de vote du 1er arrondissement de Parakou n’étaient pas introuvables.