La Nouvelle Tribune

Législatives: 70 urnes retrouvées à la mairie de Bopa au cœur d’une polémique

Espace membre

Deux jours après le scrutin législatif du 26 avril dernier, plusieurs urnes ont été retrouvées à la mairie de Bopa. Ce mardi en début de soirée, cette information a été dans un premier temps balancée sur les réseaux sociaux par la plateforme numérique de journaliste béninois, «Boulevard des Infos».

« 64 urnes remplies de bulletins de vote sont retrouvées à la mairie de Bopa. Informer de cette situation, le Maire Dakpè Sossou et le Président Nago se sont portés sur les lieux pour constater les faits. Mais le Maire de Bopa a fait appel au Préfet Mono-Couffo qui aurait dépêché la compagnie de gendarmerie de Lokossa pour renvoyer des lieux le maire de Lokossa et Nago Coffi Mathurin. Source: Boulevard Des Infos/Dakpè Sossou», a publié le Boulevard sur Facebook et WhatsApp autour de 19h. L’information a ensuite été reprise par Golfe Télévision dans sa grande édition d’informations du soir,  «le Siège de l’Info». La chaine de télévision est allée plus loin en donnant la parole aux acteurs politiques à couteaux tirés dans la commune. Il s’agit du maire Paul Hounkpè et du camp politique du président de l’Assemblée Nationale, Mathurin Nago. Le maire explique que les urnes découvertes sont celles utilisées par la Commission électorale nationale autonome (Cena). Fervent défenseur de la famille politique du chef de l’Etat (Fcbe), il dénonce de «fraudes massives» orchestrées dans la localité par les Forces démocratiques Unies (Fdu) du président Mathurin Nago.

Il faut rappeler que ‘’néo transfuge’’ des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) et ex-patron politique du maire Paul Hounkpè, Nago a réalisé un score écrasant à Bopa, aux Législatives du 26 avril. Selon les chiffres issus directement des urnes, en attendant les résultats officiels, il rafle deux des trois sièges à pourvoir dans la 18ème circonscription électorale qui regroupe les communes de Bopa, Lokossa et Houéyogbé.

«Le voleur qui crie au voleur»

« Les urnes auraient servi aux Législatives, mais on n’en connaît pas le contenu», a contre-attaqué le professeur Mahougnon Kakpo, un militant Fdu joint par Golfe Tv. « Et c’est ce que le président Nago voudrait vérifier», poursuit-il. Précisant que le président de l’Assemblée Nationale a été alerté par les populations de la présence des urnes à la mairie de Bopa. En tant que candidat aux élections législatives, Il a à son tour informé les gendarmes officiant à Bopa qui l’ont accompagné sur les lieux. Il précise qu’il s’agit plutôt de 70 urnes. «C’est le voleur qui crie au voleur», réagit-il aux allégations de fraudes du maire Houkpè. Selon Mahougnon Kakpo, Mathurin Nago qui a fait ce raz de marée dans la circonscription n’a aucun intérêt à frauder. Ceux qui pourraient le faire son plutôt les Fcbe qui ont connu un échec cuisant dans la localité.