La Nouvelle Tribune

5è circonscription électorale : Françoise Assogba, toujours incontournable

Espace membre

Quelques jours après les élections législatives. C’est l’heure des grandes tendances. Dans la 5è circonscription électorale composée d’Allada, Toffo, Tori Bossito, Ouidah et Kpomassè, Françoise Assogba avec sa liste de l’Udd a fait une percée remarquable et se positionne comme une figure politique incontournable.

Depuis lundi, une fois les élections finies, c’est le temps de la spéculation. Dans les rues et surtout les états-majors des partis politiques, on se laisse aller à des proclamations de grandes tendances et des potentiels députés. Chaque chapelle politique sollicite la presse pour proclamer des résultats favorables à elle. Dans la 5è circonscription électorale où il y a la présence de plusieurs partis et personnalités politiques d’envergure comme la première dame et le très médiatique député Eric Houndété, la guerre des chiffres et des tendances par presse interposée est presque impitoyable. Dans cette circonscription où il y a 5 sièges à prendre, chacun y va avec des chiffres qui favorisent son élection. Tantôt, on annonce 2 pour l’Un, 2 pour l’Ub, 1 pour l’And. Tantôt, 2 pour l’Un, 1 pour Fcbe, 1 pour l’And, 1 pour la Rb. C’est selon. Depuis lundi, Françoise Assogba est restée indifférente à cette pollution médiatique des populations. Se sachant en bonne posture dans cette circonscription, elle n’ose pas se donner à ce jeu, laissant le soin aux institutions compétentes de donner en temps utile les résultats.

Toujours placide, humble, elle n’est pas de culture bavarde et parle très peu. Confiante aux chiffres que son staff a soigneusement compilés, elle sait bien qu’elle dépasse de loin la plupart des listes. Et pour cause, elle bénéficie d’une grande popularité dans sa commune de Toffo sans oublier sa forte emprise sur Allada et Tori Bossito. En 2011, elle s’est fait élire brillamment sur la liste Cauri2 alors qu’elle venait de faire son baptême de feu en politique. Aujourd’hui, sa popularité est renforcée par son titre de ministre de la Micro finance et maintenant du Commerce. Ces deux postes lui ont permis de renforcer sa complicité avec la gent féminine. Sans avoir une compilation à 100% des chiffres, son staff réclame plus de 30.000 intentions de vote. Ce chiffre qui sera bonifié encore dépasse largement celui de la plupart des autres listes. Pour la 2è fois, elle se positionne comme une figure majeure de la 5è circonscription. Ancienne Dg du trésor, Françoise Assogba est une cadre chevronnée du Ministère des finances qui a appris à travailler dans la discrétion. Sa carrière politique qui a bien commencé risque d’être aussi brillante que celle professionnelle accomplie au service de l’Etat. Elle attendrait la confirmation de la Cena pour commencer sa 2è législature.