La Nouvelle Tribune

Fcbe

Espace membre

FCBELa cacophonie totale dans le zou
Le week-end dernier, le plateau d’Abomey a été le carrefour de plusieurs rendez-vous politiques. Pendant que les G et F tenaient leur séminaire à Bohicon, le camp présidentiel n’était pas non plus au repos.

Seulement les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) étaient sur plusieurs fronts dans la même zone. Preuve d’une cacophonie et d’un manque de coordination. Plus encore, c’est  la politique  de chacun pour soi qui prévaut. Samedi dernier donc, le député Zéphirin Kindjanhoundé et ses militants dont le ministre Joseph Ahanhanzo et le préfet du Zou, issu de l’Udd  se réunissaient à la préfecture d’Abomey. Un certain nombre de cadres des Fcbe dont le coordonnateur départemental dudit parti, étaient en assemblée au lycée technique de Bohicon pour préparer l’installation, la semaine prochaine,  des démembrements communaux. C’est alors que le ministre de l’intérieur, Armand Zinzindohoué s’est rendu à Agbangnizoun pour recueillir les doléances des populations, sans jeter un regard militant aux autres. Comment comprendre que pendant que leurs adversaires politiques vont à l’union, les Fcbe se divisent pour agir ? Le triste spectacle du samedi dernier, révèle un malaise. Car, le ministre n’a daigné aller rendre visite à ses co-partisans. De même, les autres n’ont pu participer non plus aux activités en sa compagnie. Dans le Zou aujourd’hui, les différents courants au sein des Fcbe semblent creuser leur propre tombe. Ce qui n’est pas pour arranger les affaires de leur champion au moment où la « vieille classe » s’organise.

{mosgoogle}