La Nouvelle Tribune

Bénin : Pascal Irénée Koupaki brise enfin l’omerta

Espace membre

Muet depuis son départ du gouvernement en août 2013, Pascal Irénée Koupaki, l’ancien numéro 2 du régime du président Yayi, rompt avec le silence. Potentiel candidat à la course pour la Marina en 2016, l’ancien premier ministre de l’actuel régime, effectuera en effet dans la soirée de ce jeudi 23 avril une sortie médiatique.

Selon des sources concordantes, PIK comme il aime se faire appeler, sera sur le plateau de la télévision privée Canal 3 Bénin. Si on présume que l’homme qui prône depuis peu une « nouvelle conscience » sera sur le plan le plateau de cette chaîne de télévision privée pour se prononcer sur l’actualité politique nationale marquée par les élections législatives, communales, municipales et locales à venir, PIK est très attendu sur certains grands dossiers scandaleux qui ont émaillé le régime du Docteur-président Thomas Boni Yayi. Il s’agit entre autres de la nébuleuse que constitue l’affaire de déplacement illégal d’argent plus connue sous le nom d’ICC-Services et consorts, de l’agrément de la nouvelle cimenterie du Bénin (Nocibé), du contrat relatif au programme de vérification des importations dit de nouvelle génération (PVI-NG) signé avec l’homme d’affaires béninois Patrice Talon.

L’ancien premier ministre devrait normalement se prononcer sur le fameux projet de révision de la constitution du 11 décembre 1990 introduit par le régime dont il a pendant longtemps été le numéro 2. L’ancien Directeur de cabinet du président Alassane Ouattara ne devrait manquer de parler de ses ambitions présidentielles. L’émission, précisons-le, est prévu pour se tenir ce jeudi à 21 heures locales.