La Nouvelle Tribune

Nago et l’alliance FDU séduisent dans la 16ème circonscription

Espace membre

La campagne de séduction dans le cadre des législatives du 26 avril prochain se poursuit. Ce dimanche, le président de l’assemblée nationale, Mathurin Nago, était dans la 16ème circonscription électorale, aux côtés des candidats de l’alliance Forces démocratiques Unies (Fdu), où il réussit à rallier à sa cause la population. 

«  FDU, mi zé wé, bo zé wé, bô xo fo », « Fdu, nous t’avons prise, te votons, un point un trait ». Ainsi s’écriait en langue fongbé les populations d’Agla et environs, dans la 16ème circonscription, ce dimanche pour témoigner leur adhésion aux idéaux de la liste de l’alliance Forces démocratiques unies lors du meeting de l’alliance qui a mobilisé une foule immense à la maison du peuple à Agla. Déroulé dans une ambiance de fête, ce meeting de présentation et de soutien aux candidats de la liste de l’alliance Fdu de la 16ème circonscription conduite par Claude Olory Togbé d’Almeida a été marqué par l’allocution du président Nago.

Empêcher les « aventuriers » d’écrouler le pays²

Sur un ton ferme et plein d’espoir, le président de l’Assemblée nationale, Professeur Mathurin Coffi Nago a sensibilisé la population sur les enjeux des prochaines législatives. A en croire le coordonnateur de l’alliance Fdu, au-delà de l’élection des 83 représentants du peuple au palais des gouverneurs à Porto-Novo, les législatives du 26 avril constituent une étape importante pour le Bénin et ses acquis. « Il y a un danger qui guette le Bénin », a fait remarquer le président Nago avant de rassurer la population sur le fait qu’ils- les membres de l’alliance Fdu- « ne laisseront pas les aventuriers organiser et réussir leur coup (réviser la Constitution) ». Après avoir insisté sur le fait que le Bénin et les Béninois doivent rester débout et que le pays ne doit pas aller à la dérive, le président Nago a laissé entendre que cela dépendait de la population qui ne doit plus continuer à se taire. Mais déjà, il est rassuré que la mobilisation de ce dimanche est un début d’éveil qui, il espère, sera concrétisé dans les urnes le dimanche 26 avril prochain.

Parlant de la liste Fdu dont il est le coordonnateur, le Professeur Mathurin Nago indique qu’elle est faite de plus de 30% de femmes et 65% de jeunes. « Mes chers jeunes, mes chères femmes, la liste Fdu, c’est votre liste », a signalé la deuxième personnalité de l’Etat qui déclarera que contrairement à des gens qui disent tout le temps aimer les femmes sans rien faire pour elles, que lui veut les aimer dans la pratique. Et ce, en commençant à les mettre sur la liste de candidature dans des positions où elles peuvent se faire élire.

Olory Togbé, une femme patriote

Dans son discours, le président de l’Assemblée nationale a également souligné que la liste Fdu est composée d’hommes et de femmes dignes et respectueux de la Constitution. Au nombre de ces derniers, figure la  tête de liste de la 16ème circonscription. Ancienne directrice de la Sobemap et du Cncb, deux sociétés alors moribondes qu’elle a réussi à redresser, Claude Olory Togbé d’Almeida, à en croire le Professeur Mathurin Nago, est une femme « brave », « digne » « compétente » et « patriote ». C’est pourquoi, après avoir présenté les autres candidats de la liste Fdu dans la 16ème circonscription qui sont également des hommes intègres, le président Nago invitera la population à les aider à envoyer une majorité de députés « patriotes et respectueux des textes de la république »  en votant le 26 avril pour la liste Fdu. Le logo de l’alliance FDU, comme l’a indiqué la tête de liste de l’alliance dans la 16ème circonscription, c’est la feuille de manioc.

Précisons-le, lors de ce meeting, le président de l’Assemblée était accompagné d’une forte délégation composée de personnalités politiques dont la présidente de la commission des lois, Me Hélène Aholou-Kèkè, et le Professeur Mahougnon Kakpo.