La Nouvelle Tribune

Bénin: le maire Yaya Saka abandonne les FCBE

Espace membre

A l’allure où les choses vont, il y a un fort risque que les Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) qui rêvent de diriger pendant cent (100) ans le Bénin ne se résument qu’à quelques hommes d’ici la présidentielle de 2016. En effet, depuis le début des démissions et défections au lendemain des positionnements sur les listes de candidatures pour les élections législatives du 26 avril prochain, la saignée ne s’arrête plus.

Les démissions s’enchaînent et se succèdent. Ce mercredi 8 avril, un nouveau départ de l’alliance au pouvoir a été enregistré. Le maire de la commune d’Adjarra, Yaya Saka, a quitté les cauris verts. La démission n’est pas encore rendue publique mais des sources concordantes renseignent que l’autorité municipale a demandé le retrait de son dossier de candidature sur la liste de l’alliance soutenant le chef de l’Etat pour les élections municipales, communales et locales du 31 mai 2015. Cette demande de retrait de dossier, à en croire nos sources, serait la résultante une nouvelle fois des mauvais positionnements sur la liste de candidature de l’alliance FCBE dans cette localité du département de l’Ouémé au Sud-est du Bénin.  Le maire Saka serait positionné en seconde position sur la liste de sa famille politique. Le sieur Raoul Tévoédjrè, un conseiller cauris de même provenance que lui, a été préféré pour conduire la liste de la mouvance présidentielle dans Adjarra. C’est donc cette position de rôle à lui attribuée de façon unilatérale par les responsables de l’alliance qui aurait poussé le maire Yaya Saka a demandé le retrait de son dossier.

Quel sera le point de chute de la première autorité de la commune d’Adjarra suite à cette démission de chez les verts cauris où il avait atterri il y a quelques années après son départ du Parti du renouveau démocratique (Prd) de Me Adrien Houngbédji ? On ne le sait pas encore.