La Nouvelle Tribune

Municipales 2015 : Nicéphore Soglo pas candidat

Espace membre

Il n’y a pas de doute. Nicéphore Dieudonné Soglo, le président maire de la ville de Cotonou, ne se représentera pas à la tête de la municipalité. L’ancien président de la république et maire de la capitale économique du Bénin depuis 2003, a en effet renoncé à un troisième mandat à la tête de la ville.

Son nom ne figure d’ailleurs pas sur la liste de candidature déposée par la Renaissance du Bénin le dimanche 5 avril dernier à la Commission électorale nationale autonome (Céna) ni sur aucune autre liste de candidature. Selon les informations qui nous parviennent des sources du parti créé par l’ancienne première dame, Rosine Vieyra Soglo, l’ancien chef de l’Etat veut prendre sa retraite politique. Mais cela après les élections municipales, communales et locales du 31 mai prochain.

La mairie à Léhady ?

Avant donc de définitivement quitter la vie publique, le président maire a passé la main à son premier adjoint à la Mairie de Cotonou, Léhady Vinagnon Soglo. Premier adjoint au maire depuis douze années, le président de la Renaissance du Bénin est celui qui va conduire pour la première fois le parti des Houézèhouè aux prochaines élections municipales, communales et locales du 31 mai 2015. Cette première est un challenge pour le fils de l’ancien président devenu par la suite maire. Ce challenge est gérable pour le président de la Renaissance du Bénin qui a déjà donné d’une manière ou d’une autre une certaine capacité de mobilisation notamment dans la capitale économique, fief traditionnel du parti depuis sa création. Cependant la bataille pour l’obtention de l’hôtel de ville de Cotonou ne sera pas du tout aisée pour Léhady Vinagnon Soglo et les Houézèhouè. Le jeune président des Renaissants devra batailler dur même si l’aura et la mainmise de son père sur certains arrondissements de la ville capitale économique pèseront lourds dans le décompte final au soir du 31 mai prochain.