La Nouvelle Tribune

Elections : les cartes d’électeur bloquent le dépôt des candidatures

Espace membre

Conformément aux dispositions du code électoral voté par l’Assemblée nationale, la carte d’électeur constitue une pièce maîtresse dans le dossier de candidature pour le compte des prochaines élections communales, municipales et locales du 31 mai 2015 prochain.

Mais jusqu’à ce jour, aucun dossier de candidature n’a encore été enregistré au niveau de la Commission électorale nationale autonome (Cena) malgré le lancement des dépôts des candidatures depuis le 30 mars 2015 dernier. Autrement dit, la non délivrance à temps de la carte d’électeurs par le Conseil d’orientation et de supervision de la Lépi (Cos-Lépi) est la raison fondamentale de ce blocage qui s’observe aujourd’hui pour le dépôt des dossiers de candidature pour les prochaines élections communales, municipales et locales à venir. Selon les dispositions contenues dans le code électoral, pour être candidat au poste de conseiller communal, municipal ou local, il faut fournir un dossier comportant la photocopie certifiée de la carte d’électeur. On se rappelle qu’il y a quelques semaines au parlement, cette disposition du code électoral a suscité de vives réactions de certains députés.

Puisque sans succès, certains députés ont demandé à apporter des modifications aux dispositions concernant le dépôt de candidature à l’occasion desdites élections communales et locales.  En ce moment, leur souci était d’éviter un éventuel blocage. La commission des lois, de l’administration et des droits de l’homme présidée par l’honorable Hélène Kèkè-Aholou n’ayant pas accédé à cette demande, nous voici donc devant ce cas de blocage. Pour l’instant, la Cena attend toujours les dossiers de candidature au moment où tous les yeux sont rivés vers le Cos-Lépi qui peine toujours à délivrer ces cartes d’électeur.