La Nouvelle Tribune

Après le braquage de Dantokpa

A lire

Guinée équatoriale : polémique suite à l’annonce de l’accueil de Yahya Jammeh

LA GRANDE RUPTURE du Dr Yacouba FASSASSI

se connecter

Cependant, les inviter à suspecter le premier qui s’habille bien dans le voisinage, ou faire interpeller un tel qui dort tard dans la journée, cela a un revers qui risque de déstabiliser le climat de paix qui prévaut entre les populations. En effet, se baser sur de tels critères va d’abord engendrer un climat de suspicion générale, à la limite de la paranoïa entre les populations. C’est déchirer le tissu de convivialité entres les membres d’une même famille, d’un même quartier. L’autre grand danger que couve cette méthode, est la chasse qui pourrait en découler. Il suffira à un quelconque individu d’être en inimitié avec son voisin pour qu’il aille le dénoncer pour un fait fictif. C’est vrai que la police peut faire la part des choses. Mais, après les humiliations successives subies, ne sera-t-elle pas aveuglée par son désir de redorer son blason ? Les dix-sept ans de révolution marxiste léniniste sont à jamais gravés dans l’histoire pour rappeler les dérives d’une telle méthode. On se souvient également de certaines vindictes populaires qui ont immolé d’innocentes victimes juste parce qu’elles étaient orchestrées par les détracteurs de ces dernières. Et la dérive avec la méthode Zinzindohoué est vite survenue.

J.Y. M.