La Nouvelle Tribune

Adjarra : Guerre de positionnement au sein des Fcbe

Espace membre

Les membres de la coordination des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) de la commune d’Adjarra ne parlent plus le même langage puisque la division a gagné leur rang. Ils ont donné de la voix le jeudi dernier à Adjarra par l’intermédiaire du coordonnateur communal, l’ex- député Louckman Minakodé alias Aloukou et le secrétaire général de cette coordination en la personne du conseiller Fcbe, Xavier Wouanvoègbè.

Ils dénoncent certaines manipulations orchestrées par le maire d’Adjarra en complicité avec la coordonnatrice départementale Fcbe, le député Sofiath Schannou. Selon la déclaration faite par le secrétaire général de cette coordination Fcbe d’Adjarra, ils accusent le député de jouer à l’exclusion dans la confection des listes de candidatures pour les prochaines élections communales, municipales et locales. L’ex député Aloukou et une bonne frange de militants Fcbe estiment qu’elle les écarte de toutes les décisions au profit du maire Saka Yaya. Dans sa déclaration, Xavier Wouanvoègbè a fait comprendre qu’une réunion avait été préalablement organisée entre la coordination et le député Sofiath Schannou et qu’il aurait été décidé   que c’est la coordination qui s’occupera de l’établissement de la liste de candidatures de la commune. Selon ce dernier, le maire d’Adjarra aurait mis en place un dispositif pour détruire les bureaux mis en place par les Fcbe pour les remplacer par ceux de  son mouvement dénommé Fndd. Pour terminer, le principal conférencier a fait comprendre que l’ex député Louckman Minakodé dit Aloukou reste et demeure le seul coordonnateur des Fcbe dans la commune d’Adjarra et profitant de l’occasion, il appelle le coordonnateur national et le chef de l’Etat au secours. Une situation conflictuelle qui risque, si rien n’est fait, de plomber l’électorat de cette liste des Fcbe dans la commune d’Adjarra. Selon les dernières nouvelles, d’autres leaders de cette coalition politique du pouvoir tel que Joseph Oloyé ont tenté de jouer au sapeur pompier sans y parvenir. Les multiples démarches menées en direction des responsables de cette coordination n’ont pas prospéré. C’est ce qui a valu finalement cette déclaration qui confirme la division qui règne au sein de cette famille politique à Adjarra.