La Nouvelle Tribune

Législatives : l’And de Houdé à la conquête de la cité lacustre de So-Ava

Espace membre

Après avoir parcouru plusieurs départements, les responsables du bureau exécutif national de l’And (Alliance nationale pour la démocratie et le développement) ayant à leur tête le président de cette alliance, Valentin Aditi Houdé, sont allés le weekend  écoulé, à la conquête de l’électorat de la commune de So-Ava, l’une des trois communes de la 6è circonscription électorale.

Il était question pour les responsables de l’And de procéder à l’installation de la coordination communale de So-Ava. Le nouvel adhérent de cette alliance, le maire Patrice Houssou-Guèdè, était aussi présent aux côtés de ses nouveaux alliés politiques. Occasion pour ce dernier de préciser les raisons de son départ des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) et son adhésion à l’And. Il a réaffirmé son adhésion totale à l’And et a même pris l’engagement ferme de lutter pour faire gagner deux sièges à cette alliance dans la 6è circonscription électorale. « Chères populations de So-Ava, je viens confirmer devant vous aujourd’hui mon adhésion effective à l’And…Tant qu’il y a la mauvaise gestion des hommes, ça crée toujours des frustrations et ça amène tout droit à la crise. C’est ce à quoi nous avons assisté ces derniers temps dans certaines alliances et c’est pourquoi j’ai pris toutes mes responsabilités en adhérant à l’And… Nous devons montrer à la face du monde que nous avons raison de démissionner de Fcbe et d’adhérer désormais à l’And » a déclaré le maire Patrice Houssou-Guèdè. « Nous ne devons reculer devant aucune menace, aucun chantage, aucune intimidation, aucun mensonge ou autre manœuvre de bas étages… Je dénonce avec vigueur les méthodes diaboliques utilisées par le pouvoir dit du changement pour déstabiliser l’And » a martelé le président de l’And, Valentin Aditi Houdé qui a enfoncé davantage le clou en précisant que ce pouvoir dit du changement en perte de vitesse et aux abois, amplifie l’illusion en posant tous azimuts des premières pierres, en inaugurant et en ré- inaugurant des infrastructures. Le cas Valentin Djènontin, candidat tête de liste Fcbe dans la 6è circonscription électorale, n’a pas été occulté par le président de l’And qui a appelé les populations à faire un vote sanction contre ce ministre mal positionné dans cette circonscription électorale. Selon lui, il devrait aller faire campagne dans son Covè natal en emboîtant le pas à ses collègues ministres qui battent campagne dans leur fief d’origine. Après les allocutions des représentants de jeunes, de femmes, de cadres de So-Ava, certains responsables de partis politiques étaient présents et ont délivré les messages de soutien, notamment le Pur du colonel Patrice Houssou-Guèdè, l’Usd de Gilles Kinsiklounon, le Gbus de Rébecca Fagnon Dossou-Gbété, l’Utd de Barnabé Dassigli et le parti Réveil de Félix Dansou Dossa.