La Nouvelle Tribune

Visites à Lokossa : la mairie se questionne sur l'intérêt subit de Yayi à la commune

Espace membre

Boni Yayi, le président de la République du Bénin, semble s’être découvert un intérêt pour la commune de Lokossa. En l’espace de 24 heures, le chef de l’Etat y a effectué deux descentes. Après le lancement dimanche 15 mars dernier, des travaux du projet d’aménagement urbain et d’appui à la décentralisation (Paurad), le président Yayi s’est rendu dans la matinée de ce lundi dans l’arrondissement de Koudo.

Boni Yayi y était pour procéder à la mise en service d'un réseau électrique. Selon les sources de la mairie de Lokossa, le chef de l’Etat projetterait de revenir dans les tout prochains jours dans la commune procéder également à la mise en service d'un réseau électrique dans l’arrondissement de Ouèdèmè qui a bénéficié du même projet d'électrification rurale que Koudo.

Réponse du berger à la bergère 

Boudé dimanche dernier par le maire de Lokossa lors du lancement des travaux du projet Paurad, le chef de l’Etat a rendu à Dakpè Sossou la monnaie de sa pièce. Lors de sa deuxième visite en 24 heures à Lokossa, Boni Yayi n’a pas cru devoir informer la première autorité de la commune. Il est allé procéder incognito à la mise en service de réseau électrique et s’en est allé. Ce qui n’a pas été du goût de la mairie de Lokossa qui l’a dénoncé sur sa page facebook.

Dans son post sur le réseau social, la mairie a également trouvé suspicieuse l’intérêt subit du chef de l’Etat à la commune de Lokossa à travers ses intermittentes descentes. La commune de Lokossa, faut-il le préciser, fait partie de la 18ème circonscription électorale où est positionné le président de l’Assemblée nationale, Mathurin Coffi Nago, un défenseur du régime du Changement devenu aujourd’hui pourfendeur de la Refondation. Il serait d’ailleurs en tête d’une liste noire de personnes que le chef de l’Etat aurait juré de faire échouer lors des élections législatives du 26 avril dernier.