La Nouvelle Tribune

Législatives 2015 : Yayi a une liste de personnes «qu’il a juré de faire échouer»

Espace membre

C’est un fait que les 3320 candidats aux législatives du 26 avril prochain ne pourront siéger à la 7ème mandature de l’Assemblée nationale. Seuls 83 personnes parmi cette forêt de candidats pourront avoir le quitus pour représenter le peuple au palais des gouverneurs à Porto-Novo.

Les 3237 autres (hormis les 83 suppléants de ceux qui seront élus) auront échoué. Nul doute que le chef de l’Etat, Dr Thomas Boni Yayi, voudrait naturellement bien voir parmi ces derniers candidats malheureux, un certain nombre de personnes. Selon le député Candide Azannaï, le président de la République aurait d’ailleurs établi une liste noire sur laquelle sont inscrits les noms des personnes « qu’il a juré de faire échouer ».

On peut deviner que figurent sur cette liste les défenseurs du Changement devenus au fil des ans, pourfendeurs de la Refondation et farouches opposants au projet de révision de la Constitution du 11 décembre 1990.  Par exemple, le président de l’Assemblée nationale, Mathurin Coffi Nago, la présidente de la commission des lois, Hélène Aholou Kèkè, le député Candide Azannaï.