La Nouvelle Tribune

Bénin : les députés accordent plus de 97 milliards FCFA au gouvernement

Espace membre

A la suite de l’ouverture officielle de la première session extraordinaire de l’année 2015 le  mardi 10 mars dernier qui a consacré l’examen et l’adoption de deux projets de loi portant autorisation de ratification d’accords de prêts, les députés se sont retrouvés une fois de plus hier au palais des gouverneurs à Porto-Novo pour examiner et autoriser la ratification de quatre accords de prêt et de financement. Tout ceci d’un montant global d’environ 97 milliards de francs CFA.

Plusieurs recommandations et suggestions ont été formulées par les honorables députés au gouvernement au terme de l’examen de ces dossiers, par rapport à l’exécution  des travaux et aux critères qui ont milité en faveur du choix des localités bénéficiaires de ces projets. Des réponses adéquates ont été apportées aux députés par le ministre en charge des relations avec les institutions représentant le gouvernement. Les quatre dossiers examinés hier par les députés concernent respectivement le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de crédit-bail signé à Djeddah, le 10 décembre 2014 à Djeddah entre la République du Bénin et la Banque islamique de développement (Bid) dans le cadre du financement partiel du projet de construction d’une Centrale thermique de 120 Mw à Maria Gléta (phase I) en République du Bénin d’un montant de 78.452.457.200 FCFA, le projet de loi portant autorisation de l’accord de prêt signé entre la République du Bénin et la Banque ouest africaine de développement (Boad), dans le cadre du financement partiel du projet de pavage de rues et d’assainissement dans les villes de Bembèrèkè, Bonou, Bopa, Dogbo, Ifangnin, Kalalé, Karimama, Tanguiéta, Zakpota et Zê en République du Bénin. Pavage des rues de Bembèrèkè et autres d’un montant de 15 milliards FCFA. Il y a également le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt signé entre la République du Bénin et la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao (Bidc), dans le cadre du financement partiel du projet de réalisation des marchés de Savalou et de Glazoué d’un montant de 800 millions de francs CFA et enfin le projet de loi portant autorisation de ratification des accords de prêts signés à Washington, le 10 octobre 2014 entre la République du Bénin et la Banque arabe pour le développement (Badea), le Fonds Koweitien pour le développement économique arabe (Fkdea) et le Fonds de l’Opep pour le développement international (Ofid) dans le cadre du financement additionnel du projet de protection de la côte à l’Est de la ville de Cotonou d’un montant total d’environ 3.500.000.000 de francs CFA. Ce qui a permis aux députés d’accorder un montant d’environ 97 milliards de francs CFA au gouvernement.