La Nouvelle Tribune

Journées de réflexion

A lire

Gambie : arrestation du patron des renseignements de Jammeh

France : Sarkozy passe de la politique à l’hôtellerie

se connecter
se connecter


Tension
La question de ces journées de réflexions demandées par le gouvernement intervient à un moment très critique de la situation politique au Bénin. Toutes les tentatives pour ramener la balle à terre ont échoué aux plans interne et externe. Plus rien ne va dans le pays aujourd’hui, dit-on. Tous les yeux sont rouges maintenant. Même au marché, les affaires ne marchent plus à l’ère du président Boni  Yayi. Comme si cela ne suffit pas, l’insécurité caractérisée par des braquages des banques et les bavures policières sur le camp d’Abomey-Calavi occasionnant des blessés graves dans le rang des étudiants viennent s’ajouter à ce tableau sombre. Pour certains observateurs de la situation politique et sociale du pays, le régime en place a pris la direction du mur.

Jules Yaovi MAOUSSI