La Nouvelle Tribune

Education: faute de subventions, les écoles publiques menacées de fermeture au nord

Espace membre

Les écoles maternelles et primaires publiques du Septentrion, précisément dans les départements du Borgou et de l’Alibori pourraient bien voir leurs portes fermées dans les prochains jours.

Ceci, non pas pour raison de grève mais pour manque de moyens. Seuls moyens de subsistance de ces écoles depuis le décret de la gratuité de l’école par le Gouvernement du président Boni Yayi, les subventions, plus de 6 mois après la rentrée, ne sont jusque-là pas encore à la disposition des directeurs d’écoles. Ainsi mis en situation d’insolvabilité vis-à-vis de leurs fournisseurs les directeurs et directrices de certains établissements publics du Borgou et de l’Alibori sont montés ce mardi au créneau. Cela, pour crier leur ras-le-bol face à cette situation devenue récurrente depuis quelques années et menacent de fermer les écoles si les subventions ne sont pas mises à leur disposition dans un bref délai.

Les autorités en charge de l’enseignement maternelle et primaire sont donc interpellés afin d’éviter cette situation désagréable qui ternit davantage l’image de l’école béninoise.