La Nouvelle Tribune

Législatives 2015 : Boni Yayi implore certains démissionnaires

Espace membre

Il est un secret de polichinelle que l’alliance Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) est dans une mauvaise posture pour les élections législatives. Les frustrations nées des positionnements des uns et des autres sur la liste de candidature pour la députation ont causé nombre de démissions à la fois de la liste et de l’alliance elle-même.

Ces démissions qui se sont poursuivies jusqu’à tard dans la nuit du lundi 2 mars dernier avec le départ de richissime homme d’affaire Bruno Fangnigbé positionné 2ème titulaire dans la 11ème circonscription électorale (Aplahoué, Djakotomey, Klouékanmè) étaient à un pouce de conduire à l’invalidation de la liste de candidature de l’alliance au pouvoir. Et ce, conformément à l’article 351 du code électoral qui stipule que tous les partis et alliances de partis pour voir leurs dossiers de candidature acceptés doivent présenter des candidats avec leurs suppléants pour les 83 sièges à pourvoir. Pour éviter cette invalidation donc du fait des démissions, le Chef de l’Etat n’a eu d’autres choix que de négocier hier, mardi 3 mars avec certains démissionnaires. Notamment les derniers qui, à en croire nos sources, ont fini pas lâcher du lest. Les intransigeants, eux, ont simplement été remplacés par de nouvelles têtes dont les dossiers ont été portés à la Commission électorale nationale autonome par le ministre Raphaël Edou.