La Nouvelle Tribune

Législative 2015 : les Fcbe de la 22è circonscription vont en rangs dispersés

Espace membre

La guerre des positionnements n’a pas encore trouvé son épilogue dans certains camps politiques à la veille des prochaines élections législatives dans notre pays. C’est le cas par exemple des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) de la 20è circonscription électorale qui ont battu le macadam dans la matinée d’hier à Kétou. 

Ils étaient nombreux à envahir les rues de Kétou où ils ont pris départ à place du centenaire pour échouer au palais du roi de Kétou. Selon les explications du porte-parole des manifestants, ils réclament le rétablissement de leur fils, actuel ministre de la culture, Jean-Michel Abimbola, sur la liste de candidature des Fcbe en tant que tête de liste dans la 22è circonscription électorale. Selon ce dernier, la liste de candidatures déposée aurait été changée au cours du dépôt des listes à la Cena. De plus, ils estiment que l’actuelle tête de liste, en la personne de l’ancienne ministre Christine Ouinsavi, n’a pas sa place sur cette liste. Les marcheurs avancent comme argument que lors des dernières élections législatives, elle a travaillé contre la liste des Fcbe et qu’elle n’aurait plus jamais milité dans leur coalition. Ils demandent à cet effet, au chef de l’Etat de rétablir la situation et le ministre Jean-Michel Abimbola dans ses droits. Pour finir, ils menacent d’aller sur une autre liste pour ces élections législatives si la situation n’est pas réparée au plus tard hier à minuit. C’est dire que les Fcbe de la 22è circonscription électorale et même celle de la 21è circonscription aborderont les législatives de 2015 dans la division totale, ce qui risque d’avantager les listes opposantes telle que la liste de l’Un avec à sa tête Séfou Fagbohoun.