La Nouvelle Tribune

Législatives au Bénin : un «référendum» sur la révision de la Constitution selon Azannaï

Espace membre

Les élections législatives à venir sont d’une importance capitale. Et cela, davantage avec le maintien par le camp présidentielle de son projet de révision de la Constitution du 11 décembre 1990 à l’Assemblée nationale.

C’est ce que pense l’Honorable Candide Azannaï. Invité ce dimanche de l’émission Carte sur table de la radio privée ‘’Océan Fm’’, le député a indiqué que les législatives du 26 avril 2015 sont un test référendaire. Un test référendaire sur la révision de la Constitution du 11 décembre 1990 où le peuple béninois est appelé à voter pour ou contre la révision de la Constitution. « Le débat aujourd’hui a un enjeu référendaire : pour ou contre la révision de la Constitution », a fait remarquer l’honorable Candide Azannaï.

Le projet de révision de la Constitution, faut-il le rappeler, est depuis son initiation par le camp présidentielle au lendemain de la réélection du chef de l’Etat, Dr Boni Yayi, au cœur d’une polémique. Non pas parce que le projet est mauvais en soi, mais plutôt sur son opportunité. Les pro-révisionnistes estiment que c’est plus que jamais le moment de réviser et les opposants eux, soupçonnent le président qui est à son deuxième et dernier mandat constitutionnel de vouloir réviser pour se maintenir au pouvoir.