La Nouvelle Tribune

Positionnement dans la 23ème circonscription électorale: Désiré Vodonou arrache-t-il Aimé Tometin ?

Espace membre

L’Alliance Patriotique l’Eveil pour l’Union de Désiré Vodonou serait-il-entrain de récupérer le jeune dynamique et très populaire Aimé Tometin ? De sources concordantes, le Président de l’Union des Patriotes Résolus pour le Développement (Uprd) est appelé pour conduire la liste de l’Alliance Patriotique l’Eveil pour l’Union de Désiré  Vodonou dans la 23ème circonscription électorale (Abomey, Bohicon, Agbangnizoun, Djidja).

 

Sans confirmer formellement sa candidature, Aimé Tometin reconnaît être membre de l’Alliance Patriotique l’Eveil pour l’Union. Certainement que ceux-ci ont dû se rendre compte de l’isolement du jeune leader d’Abomey par les ténors des FCBE. En effet, Aimé Tometin confirme n’avoir été ni appelé, ni invité officiellement à prendre part au dernier congrès de la première force politique du Bénin. Or, outre son statut de membre fondateur des Fcbe, Aimé Tometin reste et demeure membre du Bureau National de l’alliance politique dont Boni YAYI est le leader incontesté.

Pourtant, ce positionnement n’est pas encore gagné pour le Président de l’Uprd. Et pour cause…

Base mécontente

La base du mouvement Uprd est fortement remontée contre Aimé Tometin. Les militants s’estiment abandonnés par leur président, absent de la base depuis les dernières consultations électorales. Evidemment, cette situation s’explique par le marasme dans lequel baignent les affaires du jeune opérateur économique. Après avoir investi des centaines de millions de francs dans le cadre de ses activités politiques en faveur des Fcbe, Aimé Tometin n’a bénéficié d’aucun soutien de la part des responsables de la mouvance. Toutes les portes lui sont restées fermer. Dans ces conditions, on comprend bien l’état d’âme, et des militants à la base de l’Uprd, très fâchés, et de l’intéressé lui-même, désabusé par les pratiques au sein des Fcbe. La tentation est donc très grande, surtout qu’on lui propose la tête de liste dans une circonscription où il a toutes les chances d’émerger. Le boulevard semble alors ouvert à Aimé Tometin, qui n’aura aucune difficulté à se faire élire, surtout sur une liste défendue par Désiré Vodonou en personne, dont la force dans la circonscription n’est plus à démontrer.

Les Fcbe devraient revoir leurs relations avec le président de l’Uprd en vue de le dissuader à claquer la porte de la mouvance. Car, son départ sera une lourde perte pour les Fcbe, avec la cascade de démissions déjà enregistrée dans la grande coalition autour du Chef de l’Etat.

Rappelons que l’Alliance de Désiré Vodonou fait sa sortie politique officielle le 28 prochain à Goho(Abomey) .Et cette sortie fait déjà beaucoup de bruits. En effet, Vodonou entend étendre ses actions dans la capitale historique, dans la 23è circonscription électorale, comme il le fait si bien ailleurs. C’est pour susciter l’adhésion massive des populations de la zone qu’il a jeté son dévolu sur ce jeune opérateur économique, très aimé des jeunes et des sages de la localité.Homme de parole, Désiré Vodonou peut déjà compter sur les populations de la 23è. Il est le bienvenu, car, quand il promet, il fait.