La Nouvelle Tribune

Agression Agbo : «C’est une affaire de coups et blessures volontaires», selon le Commissaire de Cotonou

Espace membre

Quarante huit heures après les faits, le commissaire central de la ville de Cotonou, Lambert Agblo est intervenu sur le plateau de la télévision nationale.Cela, pour apporter des clarifications et donner la version de l’agresseur. Selon le Commissaire, l’agression n’a aucun lien politique.

« C’est une affaire de coups et blessures volontaires, donc une affaire de droit commun », a précisé Lambert Agblo. Se basant sur la déposition de l’agresseur, le Cc de Cotonou expliquera d’ailleurs que c’est Me Lionel Agbo qui fut le premier à lui donner un coup et que sa réaction n’a été que de la légitime défense. A en croire le commissaire central, les faits se seraient produits quand Me Agbo que l’agresseur a déclaré ne pas connaître physiquement, l’a interpellé et accusé d’être un espion qui le filait depuis quelques temps.