La Nouvelle Tribune

Mauvaise gouvernance : Michel Adjaka invite Yayi et l’Anlc à se saisir du ‘’Maria-Gléta-gate’’

Espace membre

En dépit du fait qu’il n’est pas encore mené jusqu’à son terme, le dossier Chabi Sika/Ahossi, relatif aux affaires de délit d’initié au Cos-Lépi a été géré avec une certaine diligence. Notamment par la présidence de la République et l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc).

De quoi réjouir les Béninois, au nombre desquels, le président de l’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab). Dans un post sur sa page facebook, ce mercredi 11 février, Michel Adjaka a exprimé toute sa joie et remercié le chef de l’Etat et l’Anlc pour la rapidité dans le traitement du dossier Chabi Sika/Ahossi. Il a également exhorté ces deux institutions que sont le Président de la République et l’Anlc à aider à l’élucidation par la justice d’autres dossiers de mauvaise gouvernance dénoncés.

« Après les remerciements de l'Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (Anlc) au Président de la République et ceux du Secrétariat Général du Gouvernement à l'Anlc, je remercie à mon tour les deux institutions et les exhorte, comme elles l'ont fait dans le dossier Chabi-Sika/Ahossi, à aider la justice béninoise à s'emparer » de certains dossiers. A savoir les dossiers relatifs à la passation des marchés d'acquisition d'engins dénoncée à la Sobemap par le Chef de l’État, à la gestion des fonds Fadec, à l'affaire d'acquisition de machines agricoles, aux scandales dans la passation des marchés de construction de routes, notamment les routes Parakou-Djougou (lot 1), Comé-Lokossa-Dogbo+ Bretelle Zounhouè-Athiémé, Savalou-Tchètti-frontière du Togo+ Logozohè-Glazoué et Bodjecali-Madecali-Illoua-Frontière du Nigeria (lot 2) et bien sûr Akassato-Bohicon dénoncés par le Syntra-Ttp, à la centrale électrique de Maria-Gléta (Maria-Gléta gate).

La poursuite des personnes impliquées dans les concours frauduleux annulés et faits de mauvaise gestion dénoncés à la CCIB, ainsi que d'autres scandales non encore révélés n’ont pas été occultés par le président de l’Unamab qui rappellera à l’Anlc qu'elle a un rôle préventif et proactif à jouer dans l'utilisation des moyens de l’État dans la précampagne et la campagne électorales.