La Nouvelle Tribune

Bénin : le choix de Gaston Zossou divise l’UN dans la 19è circonscription électorale

Espace membre

La 19è circonscription électorale est désormais en proie  à des rivalités politiques au sein de l’Union fait la Nation (UN) à propos des choix opérés à la suite des élections primaires tenues hier à l’hôtel Dona de Porto-Novo. Une situation qui n’augure pas de lendemains meilleurs à ce bloc politique dans cette circonscription électorale.

Dans la perspective des prochaines élections législatives de 2015 dans notre pays, des tractations se mènent déjà dans les différents camps politiques pour connaître ceux qui seront positionnés sur les listes de candidatures. C’est le cas de la 19è circonscription électorale comportant les communes de Porto-Novo, Sèmè-Kpodji, Adjarra et les Aguégués, où la coalition politique dénommée, Union fait la Nation (UN) a procédé aux choix de ceux qui seront appelés à rester sur la liste de candidature aux législatives. C’était en présence de plusieurs leaders des forces politiques composant l’UN dont le député Saka Fikara, Paul Dèhoumon et d’autres. Au terme des conciliabules, une liste a été dégagée et ayant à sa tête Gaston Zossou. La liste est composée de l’ex- ministre Gaston Zossou en tête de liste suivie des autres candidats Boton Daniel, Agossa Théopfane, Adrama Lassissi, Sohoundé Jean-Laurent, Houandji Athanase. Le challenger de Gaston Zossou était l’ancien député du Madep, Mounirou Omichessan. Ce dernier, selon nos sources, n’aurait pas apprécié le mode de désignation des membres composant cette liste et particulièrement la tête de liste Gaston Zossou. Malheureusement, les choix opérés pour la circonstance n’ont pas plu à une frange des participants. Malgré certaines contestations dans  la salle, à la suite de son choix, Gaston Zossou apparemment d’un air triomphal a demandé à quitter la salle. Et qui n’aurait pas plu à son challenger et ses sympathisants qui ont vidé la salle en signe de désapprobation et de contestation.

L’UN affronte les prochaines législatives en rangs dispersés

Face aux constats faits au cours de ces primaires, c’est dire que les prochaines élections législatives dans la 19è circonscription électorale seront très douloureuses pour cette formation de l’UN. Les raisons, d’une part, le camp contestataire de l’ex- député Mounirou Omichessan estime que les personnes choisies sur cette liste ne font pas le poids dans la 19è circonscription électorale, surtout face à la redoutable liste du Parti du renouveau démocratique (Prd) qui sera conduite de main de maître par son leader Me Adrien Houngbédji lui-même. Pour ce camp dissident, il faudra faire un choix judicieux constitué des gens à poigne, expérimentés et capables d’affronter valablement les camps adverses. Une autre raison est que les personnes choisies sur cette liste dans la 19è circonscription électorale ne seraient pas trop connues à la base ; Pour cette raison, des rumeurs et informations persistantes laissent croire que des jeux de complicité ont été joués par les autres forces politiques constituant l’UN contre la formation du Madep qui constitue un maillon important de l’UN dans cette circonscription électorale. Dans ce contexte de mésentente et de division, l’UN part en rangs dispersés et fragilisée dans la 19è circonscription électorale. Surtout que des rumeurs font état déjà de ce que le camp mécontent ira aux élections législatives sur une liste parallèle à celle l’UN.( affaire à suivre)