La Nouvelle Tribune

Législatives: la désignation des représentants de l’Assemblée toujours attendue

Espace membre

Avant la fin de leur mandat, la présente législature a encore du pain sur la planche à propos de certains textes de lois qui trainent encore sur leur table au parlement. Au nombre de ces textes de lois, figurent la désignation des représentants de l’Assemblée nationale au sein des bureaux de vote lors des prochaines joutes électorales. 

On se demande si ces désignations se feront à temps compte tenu du retard observé au niveau du Cos-Lepi, surtout en ce qui concerne l’affichage définitive de la liste électorale permanente informatisée (Lepi) à la suite des réclamations et corrections des populations après l’affichage en cours de la liste électorale informatisée provisoire (Leip) qui doit prendre fin normalement d’ici le 24 février 2015 prochain. Une fois que la Lépi n’est pas disponible, les députés ne pourront pas entamer la désignation de leurs représentants dans les bureaux de vote. Puisque selon nos sources au parlement, il y aura la désignation des milliers de représentants au plan national. Les députés disposeront-ils de temps nécessaire pour affronter cette épreuve ? Et compte tenu du temps qui sépare la date de l’organisation des élections législatives décidées par une décision de la Cour constitutionnelle et l’affichage de la Lepi, on se demande dans quelles conditions se feront ces désignations ? Probablement dans la précipitation surtout que nous apprenons que la prochaine session extraordinaire  sera convoquée par la 6è législature probablement en mars prochain, tenant compte également des contraintes de calendrier et de pré-campagne sur le terrain.