La Nouvelle Tribune

Ccib : des manœuvres en cours pour faire voter des candidats au plan régional

Espace membre

Dans le cadre des élections consulaires complémentaires devant aboutir au renouvellement de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib), des manœuvres seraient aujourd’hui orchestrées afin de faire voter des électeurs au plan régional avec la complicité silencieuse de la Commission électorale consulaire de la Ccib (Cec-Ccib).

Des actes frauduleux seraient orchestrés dans l’intention de faire profiter des proches de certaines autorités de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin. Ces manœuvres consistent à faire transférer des électeurs du plateau qui se sont inscrits au plan régional dans la commune de Pobè. C’est ainsi, que dans un rapport accablant déposé par les membres de la coordination électorale des départements de l’ouémé et du plateau, le 22 janvier 2015 dernier, de nombreuses irrégularités auraient été dénoncées. C’est le cas par exemple de la commune de Porto-Novo dans le département de l’ouémé où il a été mentionné dans ledit rapport que des dossiers ont été déposés sans la quittance de la Ccib. Par exemple, pour le cas de Pobè dans le département du plateau, des candidats n’ont pas eu de carte d’électeur pour défaut de casier judiciaire dans leur dossier. Aussi, les électeurs recensés dans

 le bureau de la commune de Pobè pour le  secteur commerce ont tous leur secteur d’activités dans le Plateau, donc ils n’ont plus droit de vote au plan régional. De même, dans ledit rapport de la coordination, huit d’électeurs du secteur industrie ont été délivrées aux électeurs du secteur commerce qui méritent à cet effet d’être régularisées. Mieux, des manœuvres seraient également en cours afin de faire voter des électeurs du Plateau dans le département de l’Ouémé en violation des textes organisant les élections consulaires. Face à cette situation, beaucoup accusent aujourd’hui certaines autorités de la Ccib qui useraient de leur influence pour faire imposer les siens au cours des élections  consulaires complémentaires. L’autorité compétente est alors interpellée afin d’éviter le pire au soir des résultats de ces élections complémentaires.