La Nouvelle Tribune

Benoît Dègla transféré en Afrique du Sud, son chauffeur abandonné

Espace membre

Grièvement blessé dans un accident de la circulation ce samedi alors qu’il se rendait à Ouèssè pour un meeting politique, l’ancien ministre de l’intérieur s’est envolé pour l’Afrique du Sud. Initialement admis à l’hôpital de Dassa puis à l’hôpital d’instruction des armées et au centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga de Cotonou, le conseiller à la sécurité du président Boni Yayi a été transféré dans la matinée de ce lundi 2 février 2015 dans le pays du président Nelson Mandela pour des soins complémentaires.

 L’airbus A319 qui le transportait a quitté l’aéroport Bernardin Cardinal Gantin de Cadjèhoun aux environs de 10 heures. Le conseiller à la sécurité du chef de l’Etat béninois est, faut-il le préciser, la seule victime de l’accident de ce samedi à Dan dans la commune de Djidja à être évacué vers l’extérieur pour des soins appropriés. L’autre victime, précisément le chauffeur de l’ancien ministre également sorti grièvement blessé de cet accident a lui été abandonné à son propre sort. Cet état de chose a provoqué la colère d’un certain de personnes qui ont manifesté leur mécontentement ce lundi matin à l’aéroport. Ces dernières ont dénoncé le fait que ce soit le seul conseiller qui ait été pris en charge par les autorités de Cotonou. Elles ont également dénoncé le deux poids deux mesures dans le traitement des victimes avec ce traitement de faveur accordé au conseiller à la sécurité.

Rappelons dans l’accident du week-end dernier où le véhicule de l’ancien ministre de l’intérieur est entré en collision avec un camion citerne, le garde du corps de l’ancien ministre Benoît Dègla est mort calciné dans les flammes de l’incendie qui ont           suivi le choc frontal. »