La Nouvelle Tribune

« La RB reste et demeure un parti puissant » dixit Karimou Rafiatou

Espace membre

Le président de la Renaissance du Bénin Léhady Vinagnon SOGLO (LVS) a reçu hier mercredi 28 janvier 2015 au siège du parti à Vidolé à Cotonou, une délégation des « Femmes baromètre ». 

Conduite par leur coordonatrice, l’ancienne ministre Karimou Rafiatou, ces femmes connues pour leurs combats en faveur de la démocratie, de l’Etat de droit et l’épanouissement de la gente féminine ont félicité le leader des Houézèhoué pour ses prises de positions politiques qui font du parti, l’un des plus grand du Bénin, depuis 1990.

« Je suis venue vous dire que la Renaissance du Bénin reste et demeure  un parti puissant. Je suis venue vous dire de ne pas baisser les bras, que les militants de la Renaissance du Bénin ont aujourd’hui plus que jamais besoin d’être galvanisés au regard des joutes électorales qui s’annoncent». Ainsi s’est exprimée hier, l’amazone Karimou Rafiatou, connue pour son franc parler et sa combativité politique, lors de l’audience que le président de la Renaissance du Bénin a accordée au regroupement les « Femmes baromètre ». Au cours d’un entretien plaisant et décontracté, les « Femmes baromètre » ont partagé avec Léhady Vinagnon SOGLO et quelques membres du bureau politique de la Renaissance du Bénin, tout le bien qu’elles pensent du parti et surtout du leadership de son Président. Le discours était le même pour chaque membre de leur délégation. L’assurance, la sérénité et la conviction avec lesquelles elles se sont exprimées ont laissé transparaître, toute l’admiration qu’elles ont pour la Renaissance du Bénin. Pour ces femmes, aucun combat pour la démocratie ne saurait porter ses fruits sans l’implication de la RB ; raison pour laquelle, elles ont remercié le leader des Houézèhoué pour sa participation et celle de son parti à l’historique marche des forces démocratiques du 11 décembre 2014 pour exiger de Boni Yayi et son gouvernement, l’organisation des élections. « LA RB est un grand parti et nous sommes venues vous dire que vous devez prendre votre part dans le combat pour faire échec au plan machiavélique actuellement en cours contre la démocratie », a insisté l’ancienne patronne de l’éducation nationale sous le général Mathieu Kérékou. En cela, les « Femmes baromètre » ont salué la dernière décision prise par le bureau politique de la Renaissance du Bénin, de rompre les amarres avec Boni Yayi et sa mouvance. Elles ont invité le président de la Renaissance du Bénin à positionner beaucoup de femmes sur les différentes listes pour les prochaines élections. « Si vous positionnez suffisamment de femmes sur vos listes à des places éligibles, nous vous promettons de parcourir le pays entier pour faire campagne pour vous », a laissé entendre Karimou Rafiatou.

Prenant la parole, le président de la Renaissance du Bénin a d’abord félicité ses interlocutrices pour le combat qui a été le leur dans l’avènement et la consolidation de la démocratie au Bénin. Il les  a ensuite remerciées de leurs appréciations sur le parti. Aussi, le Président Léhady SOGLO a-t-il déclaré que les élections à venir permettront de « redonner espoir au peuple». Pour qu’il en soit ainsi, le leader des Houézèhouè pense « qu’il est nécessaire et impérieux d’aller à des regroupements de toutes les forces démocratiques et du progrès car c’est l’union qui fait la force ». Abordant le volet concernant le positionnement des femmes, Le président de la Renaissance du Bénin a rassuré ses interlocutrices que le parti a toujours fait la part belle aux femmes. « La Renaissance du Bénin doit son existence à une grande dame qui a su avec courage et détermination, imposer le parti dans le paysage politique béninois. Donc son héritier politique que nous sommes  ne peut pas ne pas l’honorer en donnant aux militantes la place qui est la leur », a conclu le Président Léhady SOGLO.