La Nouvelle Tribune

Charlie Ortb : Mathurin Nago salue l’acte d’Ozias Sounouvou

Espace membre

Le plaidoyer du journaliste Ozias Sounouvou en faveur de la liberté de presse sur les médias de service public continue de faire des émus. Notamment dans le monde politique et des personnalités de l’Etat. Dans une récente déclaration lors du troisième conseil du parti Upd-Gamesu en effet, le président de l’Assemblée Nationale, le Professeur Mathurin Coffi Nago a réagi à l’acte du journaliste. 

La deuxième autorité du pays a salué et admiré le courage d’Ozias Sounouvou. « Je suis fier des journalistes béninois », a déclaré le président Nago. Aussi le Professeur Nago pense-t-il que des journalistes de la trempe d’Ozias Sounouvou  doivent être félicités et encouragés. « Parce qu'ils nous ouvrent les yeux, ces journalistes a expliqué le président de l’Assemblée ».

Dans sa déclaration, Mathurin Nago a également analysé les raisons qui pourraient avoir conduit à cette interpellation. « Pour qu'un journaliste ose parler ainsi, cela veut dire qu'il n'a pu retenir son sentiment. Cela veut dire que ça part d'une réalité, ça part d'une vérité. Et nous autorités devons comprendre cela. Nous devons nous dire pour qu'il en soit ainsi ça veut dire qu'il y a un seuil qui est en train d'être dépassé », a indiqué le président de l’Assemblée avant d’inviter les autorités à « lâcher du leste » afin de permettre aux journalistes de jouer leur partition. Le président Nago s’est également engagé à œuvrer lui de son côté notamment à l’Assemblée avec ses pairs députés pour l’épanouissement des hommes de médias au Bénin afin que ces derniers puissent contribuer au développement de la Nation.