La Nouvelle Tribune

Bénin: la Lépi corrigée, version provisoire enfin disponible

Espace membre

Cette fois, c’est la bonne est-on tenté de dire. Un peu plus d’un an sept mois après son installation et après plusieurs rendez-vous manqués,  le Cos-Lépi annonce enfin sa première véritable bonne nouvelle : la disponibilité de la première mouture de la version corrigée de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi). 

Le bureau du Conseil d’Orientation et de Supervision des opérations de correction, d’actualisation et d’apurement de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi) a annoncé ladite nouvelle dans l’après-midi de ce mercredi 14 janvier au siège de l’institution. « Le Cos-Lépi annonce officiellement ce jour, mercredi 14 janvier 2015 la disponibilité de la Liste Electorale Informatisée Provisoire (Leip)», a déclaré le président Sacca Lafia en conférence de presse.  

Il explique que cette Leip «procède de la consolidation de toutes les bases de données issues des différentes opérations dans le serveur central. Elle est extraite du Fichier Electoral National de l’ensemble des citoyens de 12 ans et plus impactés lors du processus. La Liste Électorale Informatisée Provisoire est l'ensemble des citoyens âgés de 18 ans et plus au 31 décembre 2014 répartis dans les 7914 centres de vote. Ils sont au nombre de 4 435 803 pour le moment, en attendant la mise en conformité de la liste avec les lois.»

Lépi ou Leip : quelle différence ?

Il faut donc retenir que c’est la première mouture de la version corrigée de la liste électorale que le Cos-Lépi désigne par Leip. Cette Leip deviendra Lépi après deux autres opérations. Ce sont (1) l’affichage de la liste provisoire dans les villages ou quartiers de ville pendant au moins vingt-et-un jours ininterrompus et (2) l’intégration des éventuelles réclamations des citoyens. Cela est prévu par le Code électoral en son article 299. A ce niveau, Sacca Lafia rassure. « Les préparatifs de l’affichage sont en cours pour la publication de la version définitive de la LEPI au plus tard le 23 février 2015. (…) Le Cos-lepi a déjà pris les dispositions idoines afin que la prise en compte des réclamations des citoyens soit effective dès la fin de la période d’affichage.» Seulement, pour que cette échéance soit respectée, le gouvernement doit accélérer le déblocage des « ressources additionnelles indispensables pour l’affichage ».

Notons que l’annonce de la disponibilité de la Léip est faite quelques jours après la dernière décision en date de la Cour constitutionnelle sur l’impasse électorale. Dans sa décision Dcc 15-001 du 09 janvier 2015, la haute juridiction fait injonction au Cos-Lépi de rendre disponible la Lépi provisoire le 15 janvier (avec affichage le 16) et la Lépi définitive le 25 février pour que soient impérativement organisées les Législatives et les Municipales les 26 avril et 31 mai. La décision précise qu’en cas d’indisponibilité de la Léip à la date indiquée, il sera fait recours à la Lépi de 2011 pour organiser les deux scrutins. On peut donc dire que le député Sacca Lafia et ses pairs du Cos-Lépi viennent de poser le premier pas nécessaire pour éviter le recours la Lépi Bako. Une version d’ailleurs très controversée.