La Nouvelle Tribune

Sèmè-Kpodji : le Prd déclare la guerre aux Fcbe

Espace membre

Après Agbalilamè le weekend dernier, l’honorable Charlemagne Honfo, flanqué d’une forte délégation de son parti est allé à Kpakpakanmè samedi dernier. Profitant de l’hommage à un militant, il a annoncé des lendemains difficiles aux Fcbe et au parti Allélouya dans la commune.

Une grande liesse a accueilli l’honorable Charlemagne Honfo à  Kpakpakanmè samedi dernier. Jeunes et vieux, tous sont massivement sortis pour recevoir leur hôte avec sa délégation. Prenant la parole, il a salué la mémoire de Pierre Métomè qui fut un militant de première heure du parti. Il en profite pour lancer quelques pics aux partis opposés au Prd dans la commune que sont les Fcbe et le parti Allelouya. «C’est devant nous ici que les gens ont crié Ncc, Parti National-Ensemble, Tonagnon, Ubf. Ces partis politiques, montés contre nous, ont disparu. C’est de la même manière que les Fcbe vont disparaître. La preuve est que l’alliance-Soleil est sortie des Fcbe. On parle encore du parti-Allélouya à Sèmè-Kpodji. Ça va partir aussi. Et, nous serons toujours là…», a déclaré le porte- parole du Prd. A propos du député Jonas Gbènamèto qui a créé le parti Allélouya, il déclare : «Gbènamèto a soutenu le candidat de l’Un en 2011. Si on avait gagné les élections, il serait Directeur général de la poste. Comme on a échoué, j’ai œuvré pour qu’on positionne sur la liste de la députation. C’est de cette manière qu’il a été élu à l’Assemblée nationale». Il va continuer dans la même lancée. «Quand j’étais le chef d’arrondissement d’Agblangandan, j’ai négocié et obtenu l’installation d’une brigade. C’est sous moi qu’il y a eu l’électricité, les caniveaux, les cabines téléphoniques, les pavés à Agblangandan, alors que j’étais dans l’opposition…», a-t-il affirmé, ajoutant qu’avec le Prd, le vrai changement tant espéré sera une réalité. Il a enfin invité les militants du Prd à travailler sans cultiver la haine et la méchanceté.